Bébé, jeune enfant : quel jouet offrir à Noël ?
Sommaire

Comment choisir le jeu qui lui convient le mieux ?

Alors, êtes-vous décidé à lui offrir un jouet à Noël ? Mais face à la profusion du rayon, l'embarras du choix vous laisse justement dans l'embarrasVoici, quelques points de repères, pour vous aider à vous y retrouver.

Tenez compte du stade de son développement psychomoteur de votre enfant

Entre 0 et 1 mois :

Le nourrisson à déjà beaucoup à faire et à découvrir dans son nouvel environnement. Il a surtout besoin de douceur et de tranquillité pour partir à la découverte. Quelques jeux peuvent néanmoins lui être offerts mais il faut être vigilant à ne pas provoquer une stimulation trop intense de ses sens.Par exemple : des peluches ou tissus doux pour les caresses, une boîte à musique (en veillant à ce que les sonorités ne soient pas agressives)

Entre 2 et 3 mois :

Le tout-petit commence à prendre ses repères et manifeste de la curiosité à l'égard de son environnement. Il peut maintenant suivre du regard les objets ou les personnes qui se déplacent devant lui, il tente d'agripper les objets qu'on lui présente. Les jeux adaptés à cet âge sont ceux qui vont, en douceur, accompagner l'éveil de ses sens, comme le mobile, placé au-dessus de son berceau, un hochet ou tout autre objet silencieux facile à attraper, la poupée de chiffon molle ou la peluche qu'il choisira peut-être comme le « doudou » de ses prochaines années.

Entre 4 et 5 mois :

A cette période, bébé commence à mieux attraper et manipuler les objets qu'il peut passer d'une main à l'autre ou porter à la bouche. Son champ de vision est élargi et il apprécie les objets qui font du bruit. L'heure est arrivée de lui offrir des jeux susceptibles de stimuler tous ses sens, désormais bien éveillés, en particulier, un tapis d'éveil, comportant différents objets (parfois sonores), de différentes textures, un mobile ou un portique placé au-dessus du berceau ou à même le sol comportant parfois des animaux ou autres figurines à saisir, des objets musicaux, couinant à la pression de l'enfant, etc.

Entre 6 et 11 mois :

Vers 6-7 mois, le jeune enfant peut désormais mieux saisir les objets, parfois plusieurs à la fois. Il a acquis la coordination geste-visage (il peut intentionnellement approcher l'objet de son visage), il commence progressivement à s'asseoir, voire à ramper, il est prêt à partir pour une exploration de son environnement. Et ses premières quenottes arriventEnsuite, vers 8-9 mois, il poursuit sa découverte de l'environnement en rampant très bien, parfois en se déplaçant à 4 pattes puis en se redressant. Il prend un grand plaisir à lancer les objets qu'il sait saisir entre le pouce et l'index. Il commence à aimer qu'on lui raconte des histoires et vers 10-11 mois, il prononce déjà quelques mots. Les jeux à sa disposition sont très nombreux, mais tous reposent sur des principes communs. Il s'agit de jouets placés au sol et destinés à être manipulés de diverses manières et à développer son adresse : cubes, jouets à secouer, à empiler, à encastrer (gobelets gigogne), rondelles en bois ou en plastique à faire glisser sur un axe, les gros cubes de construction, etc. L'heure arrive aussi de lui offrir ses premiers imagiers, ses premières cassettes enfantines et ses premiers jeux de bain, canards et autres bateaux couinant et flottant.

Entre 12 et 18 mois :

Les activités de découverte tournent à l'exploration, surtout quand l'enfant commence à marcher vers l'âge de 13 mois et ouvre un à un placards et tiroirs à portée de mains ! Ses mains sont en effet de plus en plus habiles pour déplacer les objets, les renverser, les empiler, les lancer puis les ramasser et les lancer à nouveau. Il sait aussi de mieux en mieux exprimer ce qu'il veut, en montrant du doigt ou en jargonnant. Enfin, il commence vers 18 mois à tenir un crayon et à gribouiller et à imiter les adultes.Les jouets que l'on peut lui offrir à cette période prennent en compte ses nouvelles capacités de mobilité et d'agilité : jouets plus ou moins sonores, à tirer, à pousser, jouets d'encastrement (clés, formes à glisser dans des fentes, etc), jeux de construction, petites percussions (maracas, xylophones, triangle), jeu pour imiter les adultes (téléphone, garage...), poupée d'éveil (avec boutons, fermetures, lacets), petits livres imagés, coloriage et crayons gras.

Entre 18 et 36 mois :

A cet âge, l'enfant poursuit à grands pas ses apprentissages : il commence à beaucoup mieux parler et son vocabulaire s'enrichit, il apprend progressivement à s'habiller seul, à devenir propre. Il gagne aussi en précision dans ses gestes et dans son corps : il dessine, colorie, découpe Son imaginaire occupe aussi une grande place et il devient capable de jouer symboliquement.Là encore, les jeux font appel à toutes ces nouvelles compétences et le choix est grand : jeux de construction (« legos », « kapla », circuits de trains), petits jeux reproduisant des univers familiers (petite ferme, zoo, caserne de pompiers, garage), puzzles, déguisements, jouets imitant la vie quotidienne (landau, aspirateur, dînette, voitures, camions, trains, poupées et accessoires...), divers objets pour les activités manuelles (crayons, feuille, peinture, ciseaux à bouts ronds, pâte à modeler, pâte à sel, grosses perles). L'enfant apprécie aussi les petits livres, peut manipuler un lecteur de cassettes adaptés à son âge (chansons et comptines) et commence à pouvoir utiliser aussi ses premiers CD-Rom (conçus pour son âge) !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :