Les nouveau-nés voient avec leurs mains

Dès la naissance, les bébés seraient capables de transcrire une information tactile en une information visuelle. Ainsi, après avoir tenu un objet dans leur main, les nourrissons peuvent ensuite le reconnaître visuellement.
Publicité

Ce transfert de la perception du touché en une image visuelle serait donc un phénomène inné, contrairement à ce que l'on croyait jusqu'à présent. En effet, cette découverte remet en cause la théorie selon laquelle le passage des informations tactiles vers le mode visuel nécessiterait un apprentissage issu de l'expérience.

Cette étude, menée à partir de douze nouveau-nés âgés de trois jours en moyenne, a été réalisée en deux étapes :

Publicité
Publicité
  • un petit objet est placé dans la main droite du bébé, afin qu'il l'explore et s'habitue à celui-ci, mais sans la vision ;
  • ensuite, cet objet, placé à côté d'un autre, lui est présenté visuellement pendant 60 secondes.

Le temps de regard pour chaque objet est alors mesuré. Il s'avère que celui qui a été préalablement manipulé retient moins longtemps l'attention visuelle par rapport à celui qui n'a pas été touché. Par comparaison, lors de la présentation de deux objets inconnus (ni touchés, ni vus auparavant) les bébés regardent autant les deux.Dès la naissance, les nourrissons ont donc des préférences visuelles pour les objets nouveaux, sans que le type d'objet lui-même soit en cause. L'exploration tactile permet donc de rendre un objet familier. Sans cela, il est perçu comme nouveau et les bébés montrent une certaine curiosité et une attention qui diminue au fur et à mesure qu'ils s'y accoutument.

Il s'agit ici de la première preuve montrant que les nouveau-nés peuvent extraire une information sur la forme d'un objet grâce au touché et la transposer ensuite dans un format visuel, avant même de l'avoir appris par l'expérience. Ce phénomène inné est visiblement latéralisé, puisque seuls les objets tenus dans la main droite ont été reconnus.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 28 Mai 2003 : 02h00
Source : Streri A. et Gentaz E., Somatosensory and Motor Research, 20 : 11-16, 2003.