Atteindre un bon IMC grâce à une alimentation équilibrée

© Istock
L’IMC chez la femme est souvent utilisé comme « indicateur minceur ». Cependant, son principal intérêt est de vous aider à déterminer votre poids de forme. En d’autres termes, le poids qui limite au maximum les risques de problèmes de santé. Pour l’atteindre, il est recommandé de pratiquer régulièrement une activité physique et d’adopter un régime alimentaire équilibré.
Publicité

IMC chez la femme : quel résultat devez-vous viser ?

Le calcul de l’IMC est simple : il suffit de diviser votre poids (en kilos) par votre taille au carré. Cela donne la formule suivante : IMC = poids / (taille x taille). Votre objectif : atteindre un IMC compris entre 18,5 et 25. Les fourchettes inférieures correspondent à un état de maigreur, voire d’anorexie. Les fourchettes supérieures, en revanche, traduisent habituellement un surpoids ou de l’obésité.

Publicité
Publicité

Quelles règles alimentaires suivre pour atteindre un bon IMC chez la femme ?

Pour atteindre et conserver un bon IMC, suivre un régime alimentaire équilibré au quotidien est plus efficace que les régimes minceur, ceux-ci étant souvent suivis d’une reprise de poids… En pratique, vous devez surtout limiter la consommation des :

- viandes rouges et transformées (ex. : charcuterie) ;

- produits alimentaires industriels comme les conserves et les sauces du commerce ;

- matières grasses animales (ex. : beurre) ;

- laitages entiers ;

- céréales raffinées, comme le pain blanc ;

- aliments très sucrés et/ou très gras.

À l’inverse, faites la part belle dans vos menus aux :

- fruits et légumes frais de saison ;

- volailles ;

- produis laitiers écrémés ou demi-écrémés ;

- poissons et fruits de mer ;

- matières grasses végétales (ex. : huile de noix) ;

- céréales complètes.

Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 22 Juin 2018 : 14h00
La rédaction vous recommande sur Amazon :