Aspergillose invasive : cette infection fongique se cache dans votre oreiller

Méfiez-vous de votre oreiller et de vos couettes. Ils peuvent abriter des champignons qui provoquent une grave infection, appelée aspergillose invasive. Il s’agit de la seconde cause de mortalité par infection fongique à l’hôpital.
© Adobe Stock
Sommaire

À chaque inspiration, nous respirons des centaines de spores invisibles. Si la plupart sont inoffensifs, il faut particulièrement se méfier des champignons du genre Aspergillus. Ils peuvent provoquer une grave infection pulmonaire, appelée Aspergillose invasive. 

Aspergillose invasive : une infection inquiétante qui peut se cacher dans les oreillers 

Les Aspergillus font partie des champignons qui larguent le plus de spores dans l'air. Ils sont ainsi très présents dans l’air qui nous entoure. Et pas seulement ! On les retrouve dans le compost, plus inquiétants encore dans nos oreillers et nos couettes !

Le Dr David Denning, professeur de maladies infectieuses à l'Université de Manchester qui travaille sur cette maladie, a confirmé que ce champignon est capable de se développer dans notre literie, aux côtés des acariens et de l'humidité de la sueur. Par ailleurs, faire sécher des vêtements mouillés sur des radiateurs à l'intérieur augmenterait aussi le niveau d'humidité du domicile, créant un terreau idéal pour leur formation.

"Les oreillers et les couettes contiennent beaucoup d'aspergillus" dit-il. "Si vous redonnez du volume à vos oreillers, vous n'en inspirerez pas trop. Mais dès que vous commencez à les frapper, beaucoup d'aspergillus peuvent être libérés dans l'air. Et vous pouvez ensuite les respirer". Il ajoute : "pour les personnes en bonne santé, le risque d'aspergillose invasive est proche de zéro. Elles respirent ces spores tous les jours et sont capables de tuer la moisissure dans les poumons. Mais les patients fragiles ne sont pas capables d’éliminer correctement les spores d'aspergillus".

Pour prévenir les risques et la maladie, l'expert britannique conseille de changer ou laver soigneusement les oreillers tous les 6 mois. Ce délai doit être abaissé à 3 mois pour les personnes les plus fragiles. 

Des champignons capables de pousser dans les poumons

En effet, un système immunitaire efficace parvient le plus souvent à éliminer les champignons problématiques. En revanche, ces petits éléments étrangers sont particulièrement dangereux pour les personnes ayant une maladie pulmonaire, un système immunitaire et même la grippe ou la covid-19.

Grâce à leur petite taille (2 à 3 µm de diamètre), les spores sont capables de progresser facilement dans l'arbre respiratoire jusqu'aux alvéoles pulmonaires. Les champignons ont alors la capacité de se développer dans les poumons, y causer des dommages, voire bloquer les voies respiratoires. "Le poumon commence à se détruire, il y a d’énormes cavités avec des boules de champignons à l’intérieur" avait expliqué le docteur Cendrine Godet lors du Congrès international de la Société européenne des maladies respiratoires (ERS) de 2018. 

Les symptômes de l’aspergillose invasive sont la fièvre, la toux, des douleurs thoraciques et des difficultés respiratoires.

Bien que la pathologie puisse être traitée avec des médicaments antifongiques, son pronostic est mauvais du fait qu’elle touche surtout des patients sévèrement immunodéprimés ou touchés aux poumons. L’institut pasteur explique sur son site : "la mise en route du traitement antifongique doit être précoce. La guérison n’est obtenue que dans 60% des cas au mieux et dépend à la fois de la précocité de la suspicion du diagnostic et de la pathologie sous-jacente. D’autres localisations, en particulier cérébrales peuvent se voir et sont de pronostic très sévère".

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.