A cause de la chimiothérapie, les ongles d’un homme sont devenus marrons

© Adobe Stock

Le New England Journal of Medicine a publié le 17 octobre 2018 un rapport portant sur le cas d'un homme qui aurait vu ses ongles devenir marrons à la suite de sa chimiothérapie.

PUB

La chimiothérapie d’un homme de 42 ans, vivant en Arabie Saoudite, aurait provoqué des modifications étranges sur ses ongles. D’après un rapport du New England Journal of Medicine, publié le 17 octobre 2018, tous ses ongles seraient devenus marrons avec des lignes blanches. Il est reconnu que les chimiothérapies contre le cancer provoquent des effets secondaires sur les cheveux et les ongles, mais qui se déclarent rarement de manière aussi frappante. Un lymphome non hodgkinien lui avait été diagnostiqué auparavant. Ce cancer touche le système lymphatique. Il survient lorsque les lymphocytes (globules blancs fabriqués dans la moelle osseuse, la rate, le thymus et les ganglions) se désordonnent et deviennent incontrôlables. Après avoir subi quatre cycles de chimiothérapie durant cinq mois, le médecin de ce saoudien a remarqué des modifications sur les ongles : "ils étaient devenus bruns, avec des lignes blanches lisses et horizontales s'étendant tout droit". Ce n’est que six mois après la fin du traitement que ses ongles sont redevenus normaux.

PUB
PUB

Les soins chimiothérapiques ne sont pas forcément les seuls facteurs

Mais comment expliquer ce phénomène ? Cette coloration brune est due à un excès de mélanine (pigment qui permet de colorer la peau et l’iris des yeux). Appelée scientifiquement "mélanonychie", elle peut s'accompagner de lignes blanches de deux types différents :

- Les lignes de Mees qui "se développent à la suite d'une lésion de la matrice de l'ongle" écrivent les auteurs de l'étude. La matrice de l’ongle est l’endroit sous la partie blanche à la base de l'ongle, où de nouveaux ongles se forment.
- Les lignes de Muehrcke, qui "sont liées à un système vasculaire anormal du lit de l'ongle. Par conséquent, les lignes de Mees ne diminuent pas avec la compression de la plaque à ongles, contrairement aux lignes de Muehrcke", précisent les scientifiques.

Le patient dont le cas est ici rapporté présentait ces deux types de lignes en plus de la coloration brune des ongles. Le Dr Musa Alzahrani, co-auteur du rapport de cas et hématologue à l'Université King Saud en Arabie saoudite, a convenu dans une interview à Live Science qu'il "n'est pas rare d'avoir ce type de changement. Mais il est rare d'avoir autant de changements en même temps".

A noter : les soins chimiothérapiques ne sont pas forcément les seuls facteurs de modifications sur le corps. Les médicaments associés peuvent très bien conduire aux lignes de Mees. Un faible taux de protéines, peuvent quant à lui amené aux lignées de Muehrcke.

Les raisons des différentes couleurs sur les ongles

Pâles, noirs, jaunis, tâchés de blanc, qu’expriment vos ongles ? Une pâleur est souvent due à des troubles circulatoires et nécessite une consultation médicale. Quant aux ongles jaunis, la cigarette n’est pas la seule responsable. Une hyperglycémie due au diabète peut aussi la provoquer en favorisant les mycoses, tout comme certains traitements de chimiothérapie. Parfois, une bande noire peut apparaître sur l’ongle : simple hématome ou mélanome ? Il convient de consulter pour le savoir. Enfin, il faut chasser une idée reçue: les taches blanches des ongles ne sont pas dues à un manque de calcium mais à des traumatismes (manucure, pincement, grattage).

Publié par Claire Ménage, journaliste santé le Vendredi 19 Octobre 2018 : 16h40
Source : Nail Changes during Chemotherapy, New England Journal of Medicine, 17 octobre 2018. What Caused This Man's Nail to Turn Brown and Striped? Live Science, 18 octobre 2018.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés