7 conseils pour améliorer les préliminaires, mesdames

Avant l'amour, soigner les préliminaires ne va pas toujours de soi… et la satisfaction des femmes s'en ressent. Près d'une sur trois estime que sa vie sexuelle pourrait être meilleure. Alors comment profiter au maximum de ce "prologue" ? Tous les conseils d'E-Santé.

© Istock
PUB

Les préliminaires, on en parle beaucoup. Mais quand il s'agit de passer à l'acte, les choses sont loin d'être parfaites. Trois Françaises sur dix ne s'estiment pas satisfaites de leur vie sexuelle, d'après un sondage réalisé en 2014.

Dans une autre enquête, elles confient que plus d'attention prêtée aux préliminaires  les aideraient à être plus heureuses de leurs parties fines. E-Santé a donc interrogé deux médecins sexologues afin de savoir comment ce "prologue" peut être amélioré.

Ne pas bâcler les préliminaires

PUB
PUB

Aux yeux d'Alain Héril, psychanalyste et sexothérapeute à Draveil (Essonne), les choses sont claires. "Si les préliminaires  ne sont là que pour préparer la pénétration, et que le compagnon ne le fait que parce qu'il le faut, cela ne fonctionnera pas." Pour être réussies, elles doivent être soignées.

"Les gens n'accordent pas assez d'intérêt à ce qui peut susciter le désir autour de la sexualité, particulièrement chez les femmes, analyse le Dr Carol Burté, médecin sexologue à Cannes (Alpes-Maritimes). Là où les hommes sont toujours sollicités, peu de choses sont proposées aux femmes." D'où l'importance des préliminaires.

Il est donc peu productif de se jeter sur sa partenaire pour en finir au plus vite. Comme leur nom ne l'indique pas, les préliminaires sont aussi importants que la pénétration. "C'est le moment où on passe d'une envie à un état corporel d'excitation sexuelle", explique le Dr Burté. Un instant clé trop souvent ignoré, selon cette spécialiste.

Cet instant doit être envisagé comme un "sas de décompression", qui permet de passer de la vie quotidienne à un moment partagé.

Source : Les pratiques sexuelles des Françaises, enquête Ifop pour Marianne, juillet 2014
Sexualité : de quoi les Françaises ont-elles vraiment envie ?, enquête Ipsos pour Psychologies Magazine, avril 2014
PUB
PUB
A lire aussi
6 choses qui bloquent votre sexualité mesdames !Publié le 08/01/2002 - 00h00

Un certain nombre de troubles de la sexualité féminine concernent des problèmes physiques (douleurs, malformations…). Cependant, les blocages qui entravent l'épanouissement personnel et une vie sexuelle équilibrée sont le plus souvent de nature psychologique. Explications.

Le plaisir a besoin de tempsPublié le 22/12/2004 - 00h00

Les hommes et les femmes ne vivent pas dans le même temps sexuel. Les hommes ont tendance à vivre un désir pulsionnel, une excitation rapide et une décharge orgasmique tout aussi rapide. Les femmes, elles, ont besoin d'un temps d'approche, de préliminaires qui durent, d'excitation longue avant...

Plus d'articles