6 astuces pour retrouver l’envie de faire l’amour
Publié le 03 Février 2019 à 9h01 par Julie Giorgetta, journaliste santé

Prenez soin de vous

Même si c’est l’impression que l’on peut avoir en début de relation, notre désir sexuel ne tombe pas du ciel, il faut le cultiver. "Souvent, statistiquement entre 18 mois et 3 ans, les couples se rendent compte que c’est moins évident d’avoir spontanément envie de son partenaire", explique Alexandra Hubin. Or pour désirer quelqu’un, il faut d’abord se sentir désirable. C’est pour cette raison qu’il est important de prendre du temps pour soi, d’évacuer le stress et la fatigue afin d’être dans les bonnes conditions pour ressentir un désir sexuel et laisser la place aux fantasmes.

Faites durer les préliminaires

Les préliminaires sont essentiels pour se mettre en appétit et faire monter la température. "Ils aident à être en phase physiquement et mentalement et par conséquent, à se mettre progressivement dans une ambiance érotique", souligne la spécialiste. Le fait de se caresser, de se câliner va nous permettre d’éveiller la sensualité et l’érotisme pour arriver à un désir génital.

Regardez des films ou lisez de la littérature érotique

À une pensée sexuelle, il va y avoir une réaction sexuelle. Si on est en panne de désir sexuel, le fait de regarder de la sexualité ou de lire de l’érotisme va nous aider à se mettre dans ce bon état d’esprit. "Avec la littérature érotique, on est beaucoup plus acteur de notre désir sexuel parce qu’on va pouvoir créer des choses entre les lignes, notre imagination va être beaucoup plus active que lorsqu’on regarde passivement un film et que toutes les images nous parviennent", nuance la sexologue. Disons que la littérature invite à l’imagination, les films pornos à la visualisation. En fonction de notre sensibilité, on va être plus réceptif au visuel ou à l’imagination.

Misez sur des aliments aphrodisiaques

La libido commence dans l’assiette ! Si les études ont plutôt tendance à démontrer qu’il faudrait en manger beaucoup pour que les effets se fassent ressentir, on peut quand même ressentir des bienfaits psychiques. Alexandra Hubin précise : "Au-delà de l’effet aphrodisiaque éventuel de certains aliments, se concocter un bon petit repas pour se mettre l’eau à la bouche est un préliminaire très efficace. C’est surtout le fait de cuisiner ensemble, de se dire que c’est pour passer un bon moment ensuite qui va avoir un impact psychologique stimulant pour le désir."

Cultivez le manque

Le manque attise le désir. Il faut le créer plus souvent, en se téléphonant moins, en partant en week-end séparément et en faisant des sorties chacun de son côté par exemple. "Effectivement, on désire toujours ce qu’on n’a pas. Le fait de considérer que l’autre est à notre disposition lui fait perdre de son intérêt. En laissant un peu d’espace dans le couple, on aura envie de retrouver l’autre, notamment sexuellement. C’est d’ailleurs pour cela qu’un couple qui est extrêmement fusionnel aura plus de difficultés à cultiver le désir sexuel sur la durée", note la sexologue.

Allez dans des lieux insolites

On ne le répètera jamais assez : le désir sexuel n’aime pas la routine. Au fur et à mesure que le couple avance, on remarque qu’il va souvent reproduire les mêmes rituels. "Certes, c’est le signe qu’on a appris à se connaître, que l’on sait exactement ce qui plaît à l’autre et ce qui fait monter le désir mais la face négative de ce système c’est qu’à force de répéter, on rentre dans une routine qui va se révéler moins excitante", déplore Alexandra Hubin. On peut faire le parallèle avec notre plat préféré : si on le mange trop souvent, il va perdre de sa saveur. À l’inverse, si c’est quelque chose que l’on se réserve dans certaines circonstances, on aura d’autant plus de plaisir à le déguster.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Merci à Alexandra Hubin, sexologue. Son site internet : sexologiepositive.be