Excitation : les hommes regardent, les femmes écoutent...

Le déclenchement du désir et la stimulation du plaisir s'organisent très différemment chez l'homme et la femme. Les hommes sont plutôt réceptifs à tout ce qui est visuel et les femmes à ce qui est auditif.

PUB

Dans la sexualité, cela se manifeste par le fait que l'excitation chez les hommes est d'abord déclenchée par ce qu'ils voient. Les adolescents (et les adultes aussi) ont toujours aimé regarder des photos, des images de femmes dénudées. Les hommes adorent voir leur partenaire se déshabiller, et le spectacle de son corps nu provoque facilement leur excitation.

Les femmes, elles, ne sont pas sensibles aux mêmes stimuli. Elles sont plutôt auditives. Leur excitation est plus facilement déclenchée par des paroles d'amour, de désir, des compliments sur leur beauté… Les adolescentes adorent les romans d'amour, les chansons d'amour, où elles entendent des mots, des émotions. Ce n'est pas "fleur bleue" comme le croient parfois les hommes, ni plus soft. Simplement, cela enclenche beaucoup plus facilement, chez elles, une excitation physique que le spectacle d'un homme en tenue légère !

PUB
PUB

Le résultat est que les désirs de chacun ne sont pas les mêmes. Si une femme veut faire l'amour dans le noir, elle prive son partenaire d'un grand plaisir, d'un stimulant de son désir. Si l'homme refuse d'exprimer son amour par des mots, il pourra se plaindre du peu de désir qu'elle lui manifeste. C'est pourtant lui qui ne sait pas donner d'aliment à son désir à elle !

C'est pourquoi, nous avons tous un chemin à parcourir l'un vers l'autre. Les femmes, à apprendre à aimer leur corps, pour pouvoir l'offrir à la vue de leur amant. Les hommes, à apprendre à vaincre leur pudeur des mots d'amour, pour réussir à nourrir le désir et l'élan de leur amanteDans un couple qui l'a compris, la femme saura parfois se déshabiller très lentement pour jouer avec le désir de son homme, et son partenaire saura lui murmurer des mots de désir, même crus parfois Et tous deux iront vers un plaisir beaucoup plus grand, tout simplement parce qu'ils se comprennent beaucoup mieux.

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 22 Juillet 2002 : 02h00