Zoom sur les yaourts, les laits fermentés et leurs probiotiques

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 13 Octobre 2014 : 09h33
Mis à jour le Lundi 20 Octobre 2014 : 10h30

Les probiotiques sont à la mode et on en trouve maintenant dans pas mal de produits.

On leur attribue un grand nombre de bienfaits sur la santé, dont certains ne sont pas encore démontrés scientifiquement.

Dans notre alimentation, les yaourts et les laits fermentés sont les meilleurs fournisseurs de probiotiques qui ont fait la preuve de leur efficacité.  

© Istock

Les probiotiques, c’est quoi ?

Les probiotiques sont d’infinitésimales bestioles, des micro-organismes bien vivants, bactéries ou levures, visibles seulement au microscope.

Il en existe des dizaines et des dizaines qui font l’objet de recherches scientifiques et qui ont tous des noms barbares.

Les plus courants - employés depuis très longtemps - se nomment d’une part lactobacillus bulgaricus et streptococcus thermophilus et d’autre part lactobacillus bifidus. Les uns et les autres sont ajoutés dans le lait et le font fermenter lors de la fabrication des yaourts et des lait fermentés (d’où leur nom).

Les probiotiques dans les produits laitiers

Lactobacillus bulgaricus et streptococcus thermophilus sont les ferments officiels et légaux des yaourts. Pour causes d’arcanes législatives, le bifidus n’a pas le droit à cette appellation. Il s’agit donc, officiellement, d’un « lait fermenté » bien qu’en réalité il soit aussi un yaourt. Et que, dans le langage courant, on l’appelle le plus souvent « yaourt au bifidus ».

Les grains de kéfir sont aussi des probiotiques : ils sont composés de différentes bactéries (Tofula kefir lactobacillus caucasius, Leuconostoc species et Lactococcus lactis etc.) qui ajoutées dans du lait ou du jus de fruits produisent ces boissons appelées « kéfir de lait » ou « kéfir de fruits ».

Mais on trouve aussi des probiotiques dans les produits qui subissent une fermentation lactique grâce à des bactéries qui se trouvent naturellement dans les légumes et sont à l’origine de cette fermentation. C’est le cas de la choucroute, des pickles, du miso, de la sauce soja etc.

Enfin, certains produits (fromages, céréales) sont enrichis en probiotiques. Mais ils existent aussi sous forme de compléments alimentaires et de médicaments, le plus ancien étant le Lactéol, employé pour lutter contre les diarrhées.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 13 Octobre 2014 : 09h33
Mis à jour le Lundi 20 Octobre 2014 : 10h30
Source :
. Systematic review of randomised controlled trials: probiotics for functional constipation - Chmielewska A, Szajewska H., World J Gastroenterol. 2010 Jan 7;16(1):69-75
. Randomised clinical trial: Bifidobacterium bifidum MIMBb75 significantly alleviates irritable bowel syndrome and improves quality of life--a double-blind, placebo-controlled study - Guglielmetti S et coll., Aliment Pharmacol Ther. 2011 May;33(10):1123-32
. R. Eccles et al. Human study on winter infections, in otherwise healthy students (age 18-25) to determine if oral administration of the probiotic Lactobacillus acidophilus LAFTI® L10 helps to support the immune system, Internal report, 2008
. Marsset-Baglieri A, et coll. Br J Nutr 2014 ; 112(4) : 557-564.
A lire aussi
Alors les yaourts : bons ou pas pour la santé ? Publié le 12/09/2013 - 08h46

Les yaourts ont toujours eu la réputation d’un aliment santé. Au point qu’ils sont un peu un cliché de l’alimentation « de régime ». Où en sont les études scientifiques sur les bienfaits réels des yaourts ?

Plus d'articles