Vous désirez un enfant ? N'attendez pas trop !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 16 Mars 2009 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 07 Novembre 2014 : 12h32
-A +A
Les couples qui souhaitent avoir un enfant ne doivent pas attendre trop longtemps, au risque de voir leur fertilité rapidement diminuer avec l'âge. Ensuite, si malgré les tentatives, bébé ne vient pas, là encore, il ne faut pas trop attendre pour consulter. Quelles sont les recommandations des gynécologues et des obstétriciens ? Les couples doivent savoir deux choses....

1) Passé 35 ans, il est difficile pour une femme d'être enceinte

Chaque mois, la probabilité qu'une femme soit enceinte est de 25% à 25 ans, de 12% à 30 ans et de 6% à 40 ans. Ainsi, la probabilité de tomber enceinte diminue avec l'âge car la fertilité chute progressivement.

L'âge fatidique à partir duquel il devient difficile d'être enceinte est de 35 ans.

Or a priori, les Français sous-estiment de 5 ans l'âge à partir duquel il est difficile de concevoir un enfant.

2) Il faut consulter après 6 mois à un an de tentatives infructueuses

Il est recommandé aux couples de consulter après un an de tentatives infructueuses. En revanche, en cas d'antécédents ou de troubles gynécologiques, il est conseillé de consulter dès 6 mois.

Cette recommandation est également valable d'emblée pour les femmes de plus de 35 ans.

Après avoir indiqué l'évolution de la fécondité naturelle avec l'âge, on peut se demander quelle est la probabilité d'être enceinte chez les femmes qui recourent à l'assistance médicale à la procréation : le taux de succès d'une fécondation in vitro à chaque tentative est supérieur à 20% jusqu'à l'âge de 37 ans et de 6 à 8% à 42 ans (hors don d'ovocytes).

En conclusion, la chute de la fertilité avec l'âge est importante et l'âge critique est 35 ans.

Ensuite, la majorité des grossesses survenant dans les 6 premiers mois, il est souhaitable de consulter en l'absence de grossesse après un an de rapports sexuels réguliers, voire 6 mois chez les femmes de plus de 35 ans ou en cas de troubles gynécologiques.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 16 Mars 2009 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 07 Novembre 2014 : 12h32
Source : Dossier de presse laboratoire Merck Serono et Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF), 10 mars 2009.
A lire aussi
Comment fait-on un bébé ? Quid de la fertilité Publié le 15/06/2009 - 00h00

Du désir d'enfant à la mise en route d'une grossesse, le chemin est parfois long. C'est que la fertilité d'un couple est soumise à de nombreux facteurs. L'âge par exemple diminue la fertilité. Mais il existe de nombreux autres éléments à considérer si bébé ne vient pas : exposition à...

Quelles sont les causes de l'infertilité féminine ? Publié le 12/03/2010 - 00h00

L'âge est un facteur très important d'infertilité. En effet, il faut savoir que la fertilité chute progressivement avec l'avancée en âge : la probabilité mensuelle pour une femme d'être enceinte est de 25% à 25 ans à chaque cycle, puis de 12% à 30 ans et seulement de 6% à 40 ans. Mais il...

Plus d'articles