Ados et baladeurs : conseils pratiques pour limiter la casse

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 15 Décembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 11 Février 2011 : 12h22
-A +A
Baladeur, concert, discothèque, jouer de la musique... Les sources sonores intenses sont omniprésentes. Votre enfant doit apprendre à écouter de la musique de facon responsable afin de protéger son audition. Sensibilisez-le et donnez-lui les bons conseils.

Les troubles auditifs sont de plus en plus fréquents chez les jeunes

Les troubles auditifs touchent plus particulièrement les populations les plus âgées, mais on constate que les jeunes sont de plus en plus nombreux à souffrir de troubles de l'audition. Environ 10% des moins de 25 ans présentent une perte auditive, dont la principale cause est l'exposition sonore. C'est que l'exposition à un bruit intense, prolongé ou répété, est susceptible de provoquer de graves lésions, prématurées et définitives. Et les sources auxquelles les jeunes sont exposés sont nombreuses, omniprésentes et souvent intenses, allant du baladeur à volume élevé, aux concerts et discothèques, en passant par ceux qui jouent de la musique. Ainsi plus de la moitié des jeunes de 15-30 ans ont déjà ressenti des troubles auditifs à la sortie d'un concert ou d'une discothèque. Rien d'étonnant, moins de 10% portent des protections auditives (bouchons d'oreilles) et seuls 5% s'éloignent des sources de bruit.

Les signes auditifs à prendre très au sérieux

Bourdonnement, sifflements, sensation d'oreilles cotonneuses et hyperacousie (sensibilité accrue aux sons), sont autant de symptômes qui doivent amener à s'éloigner du bruit.

S'ils persistent plusieurs heures ou après une nuit de sommeil, une consultation en urgence chez un ORL s'impose, sinon, rendez-vous aux urgences.

Attention, la douleur n'est pas un critère. Le seuil de danger pour l'oreille est à 85 décibels (dB) et est équivalent au bruit d'une tondeuse, alors que le seuil de douleur est à 120 dB (équivalent au bruit du réacteur d'un avion).

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 15 Décembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 11 Février 2011 : 12h22
Source : Institut national de prévention et d'éducation à la santé (Inpes), 22 octobre 2008.
A lire aussi
Audition : protéger aussi vos oreilles ! Publié le 19/06/2015 - 08h05

L’Association JNA* est formelle : « 1 jeune sur 2 souffre de bourdonnements ou de sifflements dans les oreilles suite à des expositions sonores élevées ». Autrement dit, la moitié des jeunes ont déjà mis leur audition en danger. À la veille de la Fête de la musique et des grandes...

Plus d'articles