Le sucre, notre poison quotidien

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 06 Février 2012 : 10h38
Mis à jour le Lundi 06 Février 2012 : 11h18

Le tabac et l’excès d’alcool sont deux poisons reconnus associés à l’augmentation des grandes maladies chroniques, que sont les maladies cardiovasculaires, le diabète et les cancers. Il en est un que l’on consomme encore en totale liberté et en toute abondance, c’est le sucre, responsable de l’explosion de l’obésité et du diabète. Au final, nos trois ennemis que sont le tabac, l’alcool et le sucre, sont directement liés aux 35 millions de décès dans le monde par maladies chroniques.

© Istock

Ces faits sont dénoncés pas 3 scientifiques de renom Robert Lustig, Laura Schmidt et Claire Brindis, dans la très célèbre revue américaine « Nature ».

Le sucre est omniprésent, il se cache partout, des céréales du petit-déjeuner aux boissons, en passant par tous les produits industriels. On en consomme des quantités astronomiques (notre consommation de sucre a quadruplé en 50 ans parallèlement à la progression des maladies chroniques !) qui se révèlent aujourd’hui toxiques. Au-delà de l’excédant d’apports caloriques, notre surconsommation de sucre se traduit par le syndrome métabolique : obésité abdominale, hypertension, élévation des triglycérides, résistance à l’insuline, diabète. Le fructose a par ailleurs des effets sur le foie identiques à l’alcool (lui même un produit de la fermentation du sucre). Bien évidemment, de telles conséquences se traduisent par un impact social considérable (perte de productivité, soins médicaux).

Face à cette situation, les gouvernements sont appelés à se mobiliser et à mettre en place des mesures visant à limiter cette consommation excessive et toxique du sucre. Si les consommateurs doivent être incités à diminuer leur consommation, les industriels ont un rôle encore plus important à jouer. Déjà l’idée d’une taxation du sucre et de tous les aliments industrialisés riches en sucres ajoutés (boissons sucrées, sodas, jus de fruits, lait chocolaté, céréales, etc.) est proposée. À l’instar du prix du tabac, la hausse des prix des produits sucrés pourrait être dissuasive... Toutes stratégies doivent être envisagées.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 06 Février 2012 : 10h38
Mis à jour le Lundi 06 Février 2012 : 11h18
Source : Lustig R.H. et coll., Public health : the toxic truth about sugar, Nature, 482 : 27–9, publication accélérée en ligne 1er février 2012, doi:10.1038/482027a.
PUB
PUB
A lire aussi
Le régime alimentaire du diabétiquePublié le 19/11/2010 - 11h05

Le diabète est une maladie caractérisée par un taux de sucre dans le sang trop élevé, exposant à des hyperglycémies et à des complications. Aux personnes atteintes de cette affection s’impose un régime alimentaire. Alors que doit-on mettre dans son chariot ? Voici quelques conseils...

Guerre ouverte contre l'overdose de sucrePublié le 20/10/2004 - 00h00

Les Français mangent trop sucré ! Encore faut-il bien distinguer les sucres complexes, apportés en grande partie par les féculents et les céréales et que nous ne consommons pas suffisamment, des sucres simples ajoutés que l'on trouve majoritairement dans les sucreries et les sodas. Or en...

Faut-il éradiquer le sucre ?Publié le 17/06/2015 - 07h06

Éradiquer le sucre de son alimentation, c’est la nouvelle mode. Et ça démarre fort. Livres, témoignages, articles dans la presse, sur des blogs, buzz et défis sur les réseaux sociaux et bientôt un docu à la télévision. Le sucre est accusé de tous les maux et si on ne l’éradique pas,...

Plan National Nutrition Santé : vaincre la " malbouffe " et l'obésitéPublié le 18/10/2005 - 00h00

PNSS : sous ces quatre majuscules, se cache le Programme National Nutrition Santé. Vaste programme, heureusement initié par les pouvoirs publics, mis en place en 2001 et relancé en septembre avec une grande campagne de communication. Comment le mettre en pratique et résister aux arguties...

Plus d'articles