Et si c’était une allergie ? Les signes qui doivent vous alerter

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 17 Mars 2016 : 10h36
Mis à jour le Lundi 21 Mars 2016 : 17h22
-A +A

L’allergie sous toutes ses formes (allergie respiratoire, asthme, allergie alimentaire, allergie cutanée) est une maladie en forte progression. Améliorer le diagnostic est un enjeu prioritaire. Pour l’allergique, cela passe par reconnaitre les premiers signes, car comme le précise Christine Rolland, directrice de l’Association Asthme & Allergies, « dans de nombreux cas, on peut stopper l’ évolution d’une allergie, notamment respiratoire, et empêcher toute aggravation ».

Pourquoi est-ce si important de diagnostiquer les allergies ?

L’enjeu numéro 1 actuel est de promouvoir le dépistage des allergies via les médecins généralistes et les pédiatres, qui ensuite pourront orienter vers un allergologue. « Nous constatons aujourd’hui une errance thérapeutique très longue, estimée à 7 ans, entre le moment où la personne présente des signes d’allergie et le moment où elle est vraiment prise en charge, suite à un diagnostic précis. C’est énorme comme délai ! », souligne Christine Rolland, directrice de l’Association Asthme & Allergies. « Il ne faut pas se résigner à l’allergie », car non prise en charge elle risque de s’aggraver, comme notamment la rhinite allergique qui, non soignée, peut aussi se transformer en asthme.

« Il faut vraiment ailler voir son médecin et consulter un allergologue quand c’est nécessaire », insiste Christine Rolland. Alors quels sont les signes des différentes allergies que l’on doit repérer ?

Les signes de la rhinite allergique

Ils figurent dans l’acronyme PAREO

  • P pour prurit : démangeaisons, nez qui gratte, yeux qui démangent.
  • A pour anosmie : perte d’odorat.
  • R pour rhinorrhée : nez qui coule
  • E pour éternuements : en salve, notamment au moment du printemps à cause des allergies aux pollens, mais aussi toute l’année à cause d’autres allergènes comme les acariens qui sont présents à toute saison.
  • 0 pour obstruction : nez bouché.

Ces signes doivent être repérés et pris en charge pour empêcher qu’une rhinite allergique se transforme en asthme. Autrement dit, il faut agir car il existe des solutions. Or très souvent, les personnes concernées développent une attitude de résignation. Ces symptômes font partie de leur quotidien, d’autant plus qu’ils sont aussi souvent présents chez d’autres membres de la famille car il existe une part d’hérédité dans les allergies : « c’est pareil pour mon oncle et ma sœur ». Elles y sont habituées et pensent que ça va passer : « c’est toujours pareil à la même époque, on ne peut rien faire ». Mais c’est faux, il existe des traitements et sans eux la maladie va s’aggraver.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 17 Mars 2016 : 10h36
Mis à jour le Lundi 21 Mars 2016 : 17h22
Source : Interview de Christine Rolland, directrice de l’Association Asthme & Allergies et Présidente de l'EFA (European Federation of Allergic and Airways Diseases).
A lire aussi
Et si c’était une allergie alimentaire ? Publié le 17/06/2011 - 10h39

Il arrive que notre système immunitaire réagisse de façon exagérée à certains aliments : c’est l’allergie alimentaire. Mais comment repérer une allergie alimentaire ? Quelles sont les différentes manifestations des allergies alimentaires ?

Quels sont les signes d'une allergie alimentaire ? Publié le 20/04/2009 - 00h00

Les allergies alimentaires sont de plus en plus fréquentes et la liste des aliments auxquels on peut être allergique est de plus en plus longue, sans parler des allergies croisées ! Savez-vous reconnaître les différents types de symptômes que peut provoquer une allergie alimentaire ?

Forte progression des allergies alimentaires Publié le 02/01/2001 - 00h00

Les allergies alimentaires sont de plus en plus fréquentes, en raison de la diversification de notre alimentation. Du simple picotement buccal au redoutable choc anaphylactique, en passant par l'eczéma ou la crise d'asthme, l'allergie alimentaire peut prendre des formes très diverses. La mise en...

Choc anaphylactique : un 'super choc' allergique Publié le 30/06/2014 - 07h36

Démangeaisons, nez qui coule, éternuements…, nombre d’entre nous connaissent les petits tracas des allergies.Mais, dans certains cas, la réaction de l’organisme face à l’allergène peut être bien plus explosive et s’étendre à tout l’organisme.Elle peut alors mettre en danger la...

Plus d'articles