Rognon

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 12 Juillet 2001 : 02h00
Mis à jour le Mardi 07 Août 2007 : 02h00
-A +A
Les rognons font partie des abats dits "rouges".

Leur goût et l'image que suscitent les rognons ne sont pas anodins puisqu'il s'agit des reins des animaux de boucherie. Tout comme chez l'homme, ils sont les grands nettoyeurs du sang qui y passe sans cesse, ils filtrent tous les déchets de l'organisme, c'est là que l'urine se forme. D'où un goût assez fort, surtout pour les rognons de boeuf et de mouton. Ceci explique probablement le rejet que certains peuvent avoir vis-à-vis de cet aliment. Qui est loin d'être indispensable à l'équilibre alimentaire !Les rognons furent longtemps considérés comme un plat vulgaire, "canaille", qu'il convenait de ne manger qu'entre amis et surtout pas au dîner ! Plus tard, le rognon de veau est devenu un mets gastronomique tandis que ceux des autres animaux, beaucoup moins chers, sont restés cantonnés dans la cuisine populaire.

Formes et goûts différents

Les rognons de boeuf et de veau sont constitués de plusieurs lobes. Ceux de porc, d'agneau et de mouton n'en ont qu'un seul, en forme de haricot.Ceux des jeunes animaux, veau et agneau, ont un goût très fin mais ce sont aussi les plus chers.Les rognons de boeuf et de mouton ont une saveur très prononcée et exigent souvent une préparation en sauce pour la masquer ou l'atténuer.

Aliments fragiles

Un rognon doit toujours être bien frais, avec une couleur franche. Ceux d'agneau sont rouge-brun, le rognon de veau est plus clair.Les rognon sont particulièrement fragiles. Il faut retirer la membrane transparente qui les entoure, les parties nerveuses mais aussi la graisse du centre qui peut sentir l'urine.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 12 Juillet 2001 : 02h00
Mis à jour le Mardi 07 Août 2007 : 02h00
A lire aussi
Coeur Publié le 07/08/2006 - 00h00

Bien que le coeur soit un muscle, donc de la viande et se cuisinant comme celle-ci, celui des animaux de boucherie est classé dans les abats dits "rouges".

Cervelle Publié le 12/07/2001 - 00h00

La cervelle est le cerveau des animaux de boucherie. C'est un des abats les plus renommés sur le plan gastronomique mais qui a été mis à mal à la suite de "la vache folle" (épidémie d'ESB). Depuis 1996, sa commercialisation est strictement réglementée.

Abats Publié le 12/07/2001 - 00h00

Les abats sont la partie comestible du "cinquième quartier" d'un animal, c'est-à-dire tous les morceaux qui ne sont pas de la viande de boucherie. Autrefois, on les appelait aussi les "accessoires". ...

Agneau et mouton Publié le 12/07/2001 - 00h00

Un agneau est un enfant, mâle ou femelle, né de l'union d'une brebis et d'un bélier. ...

Plus d'articles