Quand la gastro nous tient

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 08 Janvier 2002 : 01h00
Mis à jour le Lundi 19 Janvier 2015 : 14h33
-A +A
Appelée autrefois " grippe intestinale ", la gastro-entérite apparaît généralement en hiver sous forme d'épidémie. Elle touche souvent les collectivités, dont les écoles, et plusieurs membres d'une même famille. Maladie très contagieuse, il est nécessaire de respecter quelques règles d'hygiène très simple, dont la chasse aux mains sales.

Comment se transmettent les gastro-entérites ?

D'origine virale ou bactérienne, les symptômes de la gastro-entérite sont bien connus : diarrhées aiguës et crampes abdominales d'apparition brutale, parfois accompagnées de nausées, de vomissements, de fièvre et de courbatures.

Le respect de quelques règles d'hygiène élémentaires permet de prévenir cette affection qui peut être d'origine virale ou bactérienne.

Gastro-entérite d'origine virale : les mains sales

Les microbes étant véhiculés par les matières fécales, l'infection se transmet par les mains sales. Ainsi, on peut être contaminé en touchant une poignée de porte, particulièrement dans les lieux publics, ou en touchant un objet manipulé par d'autres, comme de l'argent ou de la nourriture.

Les épidémies sont donc fréquentes dans les écoles car les enfants ne se lavent pas systématiquement les mains, notamment avant de passer à table.

La pause sandwich est également en cause : les sandwichs du commerce ne sont pas avariés, mais ils sont dévorés les mains sales.

Gastro-entérite d'origine bactérienne : les aliments

Moins fréquente mais plus sévère, le germe le plus souvent incriminé est la salmonelle présente dans les aliments (viandes, œufs, produits laitiers…). En sont également responsables les shigelles, ou Campylobacter, transmis par le lait cru et les animaux domestiques, ainsi que les colibacilles présents dans la viande et le lait.

Souvent spectaculaires, les gastro-entérites d'origine virale guérissent aussi généralement en quelques jours.

Quel traitement contre la gastro-entérite ?

  • Sans excès, un antispasmodique et un antidiarrhéique peuvent calmer les douleurs.
  • Un régime anti-résidus (sans fibres) est conseillé : pas de légumes ni de fruits crus, pas de laitages ni de féculents excepté le riz.
  • Il faut boire beaucoup, la déshydratation étant le principal danger de cette affection chez les jeunes enfants et les personnes âgées.

Si malgré ce traitement les symptômes persistent avec notamment de la fièvre, il est nécessaire de consulter son médecin afin qu'il en recherche la cause, notamment alimentaire.

Un bilan sanguin et une coproculture (examen des selles) vous seront prescrits afin d'y déceler l'éventuelle présence de salmonelles ou autres bactéries responsables d'intoxications alimentaires. Un antibiogramme sera alors établi pour définir le traitement antibiotique adéquat.

Un antispasmodique, mais également un probiotique, pourront vous être prescrits.

Un probiotique (produit à base de ferments lactiques : Lactobacillus casei, Lactobacillus acidophilus) peut également être préventif en période d'épidémie car il s'oppose à la pénétration des microbes tout en reconstituant la flore intestinale. Il aide donc l'organisme à se défendre tout en régulant le transit intestinal.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 08 Janvier 2002 : 01h00
Mis à jour le Lundi 19 Janvier 2015 : 14h33
A lire aussi
En hiver, misez sur les probiotiques ! Publié le 13/01/2013 - 23h00

Depuis plusieurs années, les probiotiques ont le vent en poupe.Mais peuvent-ils réellement prévenir les gastro-entérites et autres infections hivernales ? Et si oui, comment ?

Plus d'articles