Quand aller voir le médecin du travail ?

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 24 Février 2014 : 08h32
Mis à jour le Mardi 15 Décembre 2015 : 12h52
-A +A

La mission d’un médecin du travail est de s’assurer que le travail n’altère pas la santé physique ou mentale d’un travailleur. Pour cela, il existe des consultations organisées, mais il est aussi possible de passer une visite médicale auprès de son médecin du travail sur demande. Dans quels cas est-ce utile, voire nécessaire de consulter son médecin du travail et que peut-il pour vous ?

Les consultations organisées de médecine du travail

Plusieurs visites au médecin du travail sont prévues : une visite d’embauche, avant le début du travail ou jusqu’à la fin de la période d’essai, et des visites périodiques tous les deux ans. En cas d’arrêt de travail, il peut aussi exister des visites de pré-reprise ou de reprise de travail.

Dans certains cas plus encadrées, notamment lorsqu’il existe des risques particuliers au niveau du travail, les visites d’embauche et les visites périodiques sont davantage encadrées.

Dans quels cas pouvez-vous demander une visite médicale du travail ?

Cette visite médicale s'effectue en dehors des visites organisées et elle peut avoir lieu pour plusieurs raisons :

  • Vous êtes malade physiquement ou psychologiquement et vous pensez que c’est en grande partie dû à votre travail.

    Le médecin pourra vous dire si votre problème peut réellement avoir une origine professionnelle.

  • Pour déclarer une maladie professionnelle.

    Si vous avez une maladie professionnelle, le médecin du travail pourra faire une déclaration nommée « certificat médical initial » sur un imprimé de « Certificat médical accident du travail, maladie professionnelle » (http://www.sistepaca.org/pdf/formulaires/certificat-medical-initial.pdf), sachant que la déclaration peut être aussi réalisée par votre médecin traitant.

    Si vous souhaitez des informations sur les conséquences de la déclaration de cette maladie (Existe-t-il des risques de licenciement ? Va-t-on vous maintenir dans votre emploi ? L’aménager ? Vous changer de poste ?), le médecin du travail pourra y répondre.

  • En cas d’arrêt de travail qui se prolonge, vous pouvez voir votre médecin du travail.
  • En cas d’arrêt de travail a de plus de trois mois, le médecin conseil de l'Assurance maladie pourra vous demander de contacter votre médecin du travail pour une visite de pré-reprise afin d’aménager le poste de travail ou d’envisager un reclassement.
  • Vous estimez qu’il existe un problème sur votre lieu de travail. Vous pouvez aller en parler à votre médecin du travail.
Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 24 Février 2014 : 08h32
Mis à jour le Mardi 15 Décembre 2015 : 12h52
Source : Médecine du travail, vos droits : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2211.xhtml. - Travailler mieux, la santé et la sécurité au travail : http://www.travailler-mieux.gouv.fr/Le-medecin-du-travail.html. - L’inspecteur du travail : http://www.travailler-mieux.gouv.fr/L-inspecteur-du-travail-et-le.html.
A lire aussi
Enceinte : quels sont vos droits au travail ? Publié le 26/03/2003 - 00h00

Nombreuses sont les futures mamans qui doivent concilier grossesse et travail pendant plusieurs mois. Le Code du travail (art. L122-25) a été aménagé pour faciliter leur quotidien. Petit rappel des droits de la femme enceinte et salariée.

Grossesse : le congé de maternité Publié le 07/06/2010 - 00h00

Le congé de maternité se calcule à partir de la date théorique de l'accouchement. Dans le cas d'une première ou d'une deuxième grossesse par exemple, il se répartit de la facon suivante : 6 semaines avant et 10 semaines après. Il existe cependant quelques particularités à connaître.

Plus d'articles