Pourquoi a-t-on du mal au dos ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 03 Novembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Lundi 28 Décembre 2015 : 16h23
-A +A

Les troubles musculo-squelettiques liés au travail, dont font partie certains maux de dos, sont en augmentation de 20% par an. Risque majeur au travail, ils peuvent être source de handicap professionnel irréversible. Quelles sont les principales causes de mal de dos sur le lieu de travail et comment y remédier ? Explications de Jean-Philippe Sabathe, ergonome au sein du groupe hospitalier Saint-Joseph.

Les causes physiques du mal de dos

L'une des principales causes du mal de dos au travail est le port de charges. Sont concernées toutes les personnes dont la profession exige une activité physique, comme dans le bâtiment, le secteur de la santé (aides-soignantes, infirmières) ou dans l'industrie sur des chaînes de montage diverses et variées. Toute manipulation et/ou port de charges lourdes exposent le personnel à des atteintes du dos. La région lombaire est particulièrement touchée, mais les régions dorsales et cervicales ne sont pas épargnées non plus. Selon les postures adoptées face aux lourdes charges, toute la colonne vertébrale peut être atteinte. Ce sont les activités professionnelles qui imposent des postures dites contraignantes à l'origine d'altérations au niveau des disques intervertébraux. Les ouvriers du bâtiment par exemple sont contraints de saisir des sacs de ciment de 25 kg et de les porter sur leur épaule, l'aide-soignante a pour mission de transférer les patients de leur lit au fauteuil, etc. Port de charge et posture sont de plus souvent associés à la répétitivité. Lors du travail à la chaîne, on est amené à réaliser les mêmes gestes toutes les 4 à 5 secondes ; dans le bâtiment, on déplace couramment des charges plus ou moins lourdes ; quant aux aides-soignantes, elles déplacent et maintiennent les malades à longueur de journée. Le port de charge, les postures et la répétitivité sont les trois éléments à l'origine des causes physiques du mal de dos et qui sont classiquement retrouvés dans l'organisation du travail à l'heure actuelle. Il existe une autre catégorie de personnes susceptibles de douleur du dos d'origine professionnelle. Elles ne sont pas soumises au port de charges, mais inversement à des postures statiques : il s'agit du personnel administratif par exemple et de tout salarié exercant derrière un bureau, un poste d'accueil, un guichet. Les contraintes de posture viennent du fait de devoir utiliser des outils et principalement l'outil informatique. Ce sont donc le siège, l'emplacement de l'écran, du clavier, de la souris, qui vont conditionner la position du corps et entraîner des contraintes posturales pouvant générer des maux du dos. Le réaménagement des postes de travail administratif par un ergonome, suite à une plainte du personnel souffrant du dos, est une demande fréquente. A côté des postes de travail nécessitant une position strictement assise, il existe également des postes en position debout ou encore imposant une alternance de postures assises et debout, comme en grand magasin, dans l'alimentation par exemple. Les postures sont souvent contraignantes, de type rotation, flexion, extension, et donc susceptibles d'entraîner des douleurs dorsales.

Mal de dos professionnel : des causes psychosociales également...

Les modifications d'organisation du travail ont fait apparaître une nouvelle composante d'ordre psychologique que l'on peut désigner de différentes facons : risques psychosociaux, stress au travail, pression, charge mentale... Ce sont les objectifs donnés aux personnels en termes de qualité, d'objectifs de production à atteindre, de respect de procédures de sécurité, etc. Ces causes psychologiques s'ajoutent à la gestuelle contraignante. En plus des contraintes physiques (port de charges, répétitivité) ou des postures statiques, il est nécessaire d'effectuer des tâches mentales imposant une forte concentration et inhérente aux notions d'évaluation du travail, de contrôle qualité et de respect des procédures. Rien d'étonnant à ce que le corps s'exprime et réponde par des douleurs dorsales. Or si une atteinte physique, comme une altération d'un disque intervertébral chez une infirmière est clairement observable sur une radio, le lien entre une composante psychologique et un mal de dos n'est pas si simple à établir. Une chose est sûre, ce paramètre psychosociologique n'est pas à sous-estimer.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 03 Novembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Lundi 28 Décembre 2015 : 16h23
A lire aussi
Pourquoi ai-je mal au dos ? Publié le 04/02/2011 - 09h07

Pourquoi près de 7 Français sur 10 ont souffert, souffrent ou souffriront de leur dos au cours de leur vie ? Le mal de dos est tellement fréquent, que l’on peut effectivement se poser la question et lister les différentes causes du mal du dos.

Maladies professionnelles : quels sont les TMS les plus courants ? Publié le 27/05/2012 - 22h00

Première cause de maladies professionnelles en France, les TMS regroupent une quinzaine de maladies : lombalgie, syndrome du canal carpien, tendinite de l’épaule, épicondylite, etc...Le point sur les TMS les plus courants et qui font souffrir salariés et entreprises…

J'ai pas de veine au travail ! Publié le 29/03/2005 - 00h00

Un quart des Français souffrent de maladies veineuses. Selon les résultats d'un sondage, les patients sont mal informés, banalisent leurs symptômes, sous-estiment les risques de complications et n'identifient pas les causes, dont l'une des principales est directement reliée aux conditions de...

Plus d'articles