Plus on est obèse, plus on risque un cancer

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le 21/05/2003 - 02h00
-A +A

L'obésité augmente le risque de mortalité par cancer. Selon les résultats d'une étude récente, l'excès de poids pourrait être responsable de 14% et 20% des décès par cancer, tous types confondus.

La relation entre l'obésité et différentes causes de mortalité n'est pas établie de façon précise. C'est en particulier le cas pour la relation entre l'obésité et la mortalité par cancer. Cette étude a porté sur plus de 900.000 adultes américains de sexe masculin ou féminin, qui au moment de l'inclusion en 1982, n'avaient pas de cancer. Au terme d'un suivi de 16 années, 57.145 décès par cancer ont été enregistrés.

Les sujets ayant l'obésité la plus marquée, soit ceux dont l'indice de masse corporelle dépassait 40, présentaient des taux de mortalité, tous cancers confondus, de 52% chez les hommes et de 62% supérieurs chez les femmes à ceux observés chez les personnes de poids normal.

Quel que soit le sexe, l'indice de masse corporelle était également associé de façon significative à des taux supérieurs de décès par cancer de l'œsophage, du côlon et du rectum, par cancer du foie ou de la vésicule, cancer du pancréas et du rein. Il en était de même pour les décès dus à des lymphomes non hodgkiniens et à des myélomes multiples.Une tendance significative de l'augmentation du risque avec des indices de masse corporelle supérieure a été observée pour les décès par cancer de l'estomac et de la prostate chez les hommes et par cancer du sein, de l'utérus, du col utérin et de l'ovaire chez la femme.

Sur la base de ce rapport, le surpoids et l'obésité aux Etats-Unis peuvent être considérés comme responsables de 14% chez l'homme et de 20% chez la femme, de tous les décès par cancer. L'augmentation du poids est donc bien associée à une augmentation des taux de décès par cancer de toutes causes et par cancer à différents sites spécifiques.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le 21/05/2003 - 02h00 Calle E.E. et coll., N. Engl. J. Med., 348 : 1625-38, 2003. Adami H.O. et Trichopoulos D., N. Engl. J. Med., 348 : 1623-1624, 2003.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Le thé vert : l'anti-cancer par excellence Publié le 02/02/2015 - 11h44

Les propriétés anti-cancer du thé vert proviennent des catéchines qu'il contient en très grande quantité. Quels types de thé vert choisir, comment le préparer et quelle quantité faut-il consommer pour se protéger des cancers ?

Ail : une gousse santé qui vous veut du bien ! Publié le 02/02/2015 - 11h41

Malgré sa petite taille, l’ail est un « superaliment ». Riche en antioxydants, il permettrait notamment de prévenir certains cancers et de diminuer le risque de maladies cardiovasculaires. De quoi le mettre à toutes les sauces...

Plus d'articles