Piqûre de frelon : grave ou pas ?

Mise à jour par Thérèse Dupont, journaliste santé le 12/07/2016 - 17h46
-A +A

Les piqûres de frelon et d’insectes font partie des maux typiques de l’été.

Si ces prédateurs ailés s’invitent en terrasse, aux pique-niques et aux barbecues, ne les laissez pas gâcher votre plaisir.

Rappelez-vous plutôt l’adage : une petite bête ne mange pas une grosse !

Frelon, guêpe et abeille : même combat !

Cousin de la guêpe et de l’abeille, le frelon effraie par sa taille : 35 millimètres de long !

Il est vrai que son dard est toujours prêt à réagir en cas d’attaque. L'arrivée du frelon asiatique, réputé plus agressif, fait peur aussi.

Mais les frelons ne sont pas plus dangereux que des insectes plus petits et plus habituels, à condition de ne pas être allergique. Ils sont même peu agressifs : à moins de déranger un nid ou de vous agiter, le risque d'être piqué est pratiquement inexistant.

Quant au venin du frelon, il est même moins toxique que celui de l'abeille.
En revanche, la piqûre du frelon est connue pour être particulièrement douloureuse. Son dard plus long s'enfonce en effet plus profondément dans la peau. Le venin peut donc être directement injecté dans les vaisseaux sanguins, ce qui accélère la réaction.

Piqûres : trois réactions possibles

En général, il y a plus de peur que de mal : 70% des appels reçus dans les centres anti-poison concernent des réactions locales dont les symptômes (rougeur, douleur et gonflement) ne nécessitent pas d’intervention médicale.

Il faut, en revanche, réagir rapidement face à certaines piqûres de frelon, de guêpe ou d'abeille :

  • Au niveau de la bouche ou de la gorge :
    le risque d'étouffement suite au gonflement de cette zone est sérieux.
  • Au niveau de l'œil :
    c'est une piqûre rare, mais qui exige une intervention d'urgence.
  • En cas de piqûres multiples (une vingtaine), la quantité de venin injectée dans le corps est bien plus importante et une réaction toxique est à craindre.
    Cette réaction peut se manifester par des vomissements, des maux de tête, de la diarrhée, voire des chutes de tension et une perte de connaissance.
    Hospitalisation et surveillance médicale sont de mise !

Chez certaines personnes, une seule piqûre de frelon peut provoquer une réaction locale étendue.

Un gonflement local de plus de 10 cm et des symptômes (rougeur, douleur et gonflement) persistant 12h après la piqûre doivent vous alerter.

Et même si cette fois, vous vous en sortez avec un antihistaminique ou un corticoïde, sachez que 5 à 10% des personnes présentant une réaction étendue risquent de faire une réaction allergique grave lors de la prochaine piqûre.

Moins fréquentes, les réactions allergiques nécessitent une intervention rapide. Elles peuvent se manifester par un urticaire étendu, un gonflement des paupières et de la gorge, des difficultés respiratoires, une chute de tension. Ces réactions peuvent être mortelles !

Vous craignez d'être allergique aux piqûres de frelon, de guêpe ou d'abeille, mais vous n'en êtes pas sûr(e) ?
Consultez un allergologue qui vous aiguillera vers un test cutané ou des séances de désensibilisation. Il pourra aussi vous conseiller d'avoir toujours sur vous un kit d'auto-injection d'adrénaline.

Initialement publié le 13/08/2012 - 00h00 et mise à jour par Thérèse Dupont, journaliste santé le 12/07/2016 - 17h46

Dr. Martine Mostin, directrice du centre antipoison.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
moon45

j habite la campagne et je peux vous dire que les frelons sont aussi dans les arbres fruitiers.
il n est pas rare de voir un frelon attaquer contrairement à une guêpe ou à une abeille.
Dans mon enfance il y avait moins de pollution,mais les anciens disaient que quelques piqûres de frelons pouvaient tuer un cheval.
Il faut être prudent avec les frelons et les éviter quand on peut,,il ne faut pas banaliser ce genre de piqûre,,beaucoup de parisiens trouvent ce genre d insectes quand ils viennent passer quelques jours dans leur maison et il vaut mieux être trop prudent que mort.

jylaibe

En accord avec ce commentaire, il faut se méfier des frelons et des guepes qui attaquent sans forcément avoir été dérangés. Les abeilles attaquent uniquement si elles sont dérangées, ne sont pas attirées par notre nourriture et il faut s'en méfier durant leur essaimage ; cependant il est vrai que la plupart des gens ne savent meme pas reconnaitre une abeille d'une guepe.... la c'est vraiment nul, mais dans quel monde vit on?

ps : pour info, un choc neuro-toxique dû à une grande quantité de venins par piqûres multiples : la quantité requise dépend de l'âge et du poids du sujet ainsi que de l'insecte en cause :
1 piqûre de frelon = 30 piqûres de guêpes = 125 piqûres d'abeilles.

winordi

vous avez raison etan enfant je me suis souvent fait piquer surtout en colo je de tres mauvais souvenir de guepe agresive que l'on embeter pas et on avait l'impression quelle adorer no chaire tendre d'enfant
je deteste ces bestiol j'en est meme peur et jais 48 ans aujou rd'hui et il y a longtemps que je ne me suis pas fait piquer parce que je reste prudant et loin de ces bestiolle en revenche jadore les abeille qui elle ne mon jamais rien fait

PUB
A lire aussi
Piqûre de frelon : grave ou pas ? Publié le 12/07/2016 - 17h46

Les piqûres de frelon et d’insectes font partie des maux typiques de l’été. Si ces prédateurs ailés s’invitent en terrasse, aux pique-niques et aux barbecues, ne les laissez pas gâcher votre plaisir. Rappelez-vous plutôt l’adage : une petite bête ne...

Guide anti-moustiques en dix points clés Publié le 08/07/2016 - 13h14

Les produits anti-moustiques ne sont pas anodins. Certains sont déconseillés chez la femme enceinte ou chez les jeunes enfants. Crème solaire et produit anti-moustique ne font pas bon ménage. En plus de savoir choisir un répulsif efficace, il est tou...

Plus d'articles