Phlébite en avion : l'immobilité n'explique pas tout

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 27 Mars 2006 : 02h00
Mis à jour le Mardi 12 Juillet 2016 : 12h45
-A +A
Il est couramment admis que l'immobilité est la cause de phlébite survenant lors de voyage en avion. Une étude époustouflante vient de montrer qu'elle n'était pas vraiment coupable… Mais si ce n'est elle, qui est le fautif ?

Impact de l'avion sur les jambes

On peut dire que le Pr Schreijer (Pays-Bas) est un vrai détective, car pour étudier l'impact de l'avion sur les jambes, il n'a pas hésité à louer un Boeing 757 pour un vol de 8 heures embarquant 71 passagers ! Deux semaines plus tard, il leur donnait rendez-vous pour une projection cinématographique de 8 heures ! Il a ainsi pu comparer l'effet de la position assise prolongée avec ou sans transport aérien.

Caillots sanguins et coagulation

Pour analyser l'impact de ces deux situations sur la coagulation sanguine, à l'origine des phlébites, il a mesuré dans le sang un paramètre directement lié à la formation des caillots : le complexe thrombine-antithrombine (TAT). Il a effectué cette mesure avant, pendant et après les expérimentations. Il a répété les mêmes mesures deux semaines plus tard, au cours d'une journée normale.

Pour éviter les effets parasites, il n'a sélectionné que des personnes n'ayant pas peur en avion et il leur a demandé de boire en abondance au cours du vol : stress et déshydratation étaient ainsi éliminés. L'alcool et le tabac étaient prohibés.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 27 Mars 2006 : 02h00
Mis à jour le Mardi 12 Juillet 2016 : 12h45
Source : Schreijer AJM et al. Activation of coagulation system during air travel: a crossover study. The Lancet 2006; 367:832-838.
A lire aussi
Quand un cardiaque prend l'avion... Publié le 17/03/2008 - 00h00

Est-il des risques particuliers de prendre l'avion lorsque l'on est atteint d'une maladie cardiaque ? Il existe effectivement des risques spécifiques. Les connaître permet de les prévenir en appliquant certaines règles simples de prévention, comme l'explique clairement le Pr Jean-Pierre...

Phlébite : principal danger, l'embolie pulmonaire Publié le 30/12/2008 - 00h00

La phlébite touche quelque 150.000 Francais. Au-delà des varices et des oedèmes qui peuvent apparaître sur les jambes, cette maladie peut aussi provoquer une embolie pulmonaire, dont l'issue est trop souvent fatale. Pourtant, chaque année, des milliers de décès pourraient être évités...

Phlébite Publié le 28/01/2002 - 00h00

La phlébite - ou thrombophlébite - se définit comme l'inflammation (ou enflure) d'une veine causée par la formation d'un caillot de sang dans le vaisseau sanguin.Si le vaisseau bloqué est près de la surface de la peau, on parle de phlébite superficielle. Si c'est une veine profonde qui est...

Plus d'articles