• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    0 avis
  • Commentaires (0)

Une peau avec trop de grains de beauté ? Faites une photo !

Une peau avec trop de grains de beauté ? Faites une photo !Comment se faire régulièrement suivre quand on a beaucoup de grains de beauté ? Ce n'est pas toujours évident car d'une année sur l'autre il n'est pas facile de repérer ceux qui auraient bougé … Et si vous en faisiez faire une photo ?

Suivre l'évolution de ses grains de beauté

Certains d'entre nous ont beaucoup de grains de beauté et d'une année sur l'autre il n'est pas facile de les suivre à l'oeil nu. C'est la raison pour laquelle une nouvelle technologie est disponible dans les grands hôpitaux. Il s'agit d'une caméra numérique assistée par ordinateur qui fait l'inventaire de tous vos grains de beauté en une seule séance. Cette technique de « vidéomicroscopie à épiluminescence » utilise un objectif microscopique pour tout enregistrer en détail. L'avantage est que le suivi devient quasi infaillible.

Cette technologie représente un réel progrès car, plus on a de grains de beauté, plus on est exposé au risque que l'un d'entre eux dégénère en mélanome malin. Rappelons que ce cancer de la peau est l'un des plus redoutables qu'il soit et qu'il est essentiel de le battre de vitesse. En effet, tant que sa taille reste modérément augmentée, il peut être entièrement enlevé chirurgicalement. Mais pour un simple millimètre de trop, il peut dégénérer en cancer généralisé en dispersant des métastases. Le traitement devient alors très lourd et les chances de survie sont nettement diminuées.

Grains de beauté, mélanome et soleil

Rappelons aussi que le mélanome malin est provoqué par des coups de soleil et que la prévention passe par une protection solaire sérieuse, en particulier des enfants. C'est en effet pendant l'enfance que les UV reçus en trop vont faire le lit du cancer de la peau à l'âge adulte. Il faut donc éviter le soleil pendant les heures les plus chaudes, se couvrir le plus possible les jambes et les bras, et utiliser les écrans solaires sans modération. Autrement dit, il faut suivre les recommandations de l'Institut national du cancer qui met en garde contre la « toast attitude »…

Quant à ceux qui n'ont pas beaucoup de grains de beauté, il leur faudra continuer à se faire suivre à l'oeil nu par leur médecin traitant ou par leur dermatologue, si possible chaque année. Nul n'est vraiment à l'abri.

Article publié par Dr Philippe Presles le 03/07/2006
Cet article n'a pas fait l'objet de révision depuis cette date. Il figure dans le planning de mises à jour de la rédaction.

Sources : Le Parisien, 22 juin 2006.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus