Parce que le glaucome est silencieux, il faut consulter un ophtalmologiste à partir de 45 ans

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 13 Mars 2013 : 10h59
Mis à jour le Jeudi 21 Mars 2013 : 11h03

La Semaine mondiale du glaucome qui se déroule du 10 au 16 mars 2013 est l’occasion de rappeler que le glaucome est une maladie oculaire silencieuse, qui impose un dépistage régulier chez l’ophtalmologiste en l’absence de tout symptôme, et cela à partir de 45 ans, voire 40 ans en cas d’antécédents familiaux.

© getty

Le glaucome est une maladie silencieuse pouvant mener à la cécité

Le glaucome est une maladie oculaire qui touche principalement les personnes âgées de plus de 45 ans. Il est dû à une augmentation de la pression oculaire entraînant une atteinte du nerf optique et altérant le champ visuel. Mais la particularité de cette maladie est qu’elle évolue longtemps sans aucun symptôme : « le patient ne ressent rien alors que son nerf optique et son champ visuel se dégradent ».

PUB

Un million de Français sont concernés par le glaucome, dont la moitié l’ignore

La seule solution est de mettre en place un suivi ophtalmologique régulier afin de diagnostiquer la maladie précocement et de mettre en place un traitement. En effet, nous disposons de différentes solutions pour stabiliser le glaucome, reposant en première intention sur des collyres. En cas d’inefficacité, une intervention par laser peut être envisagée afind’abaisser la tension intraoculaire. En dernier recours, le traitement est chirurgical (trabéculectomie).

En pratique, même en l’absence de tout symptôme, vous devez consulter un ophtalmologiste tous les deux ans à partir de 45 ans ou à partir de 40 ans, afin de dépister un éventuel glaucome débutant.

À savoir

À côté du glaucome dit « à angle ouvert » dont on vient de parler, il existe « le glaucome aigu », qui se caractérise par une augmentation très rapide de la pression, provoquant en quelques heures de violentes douleurs. L’œil est rouge, dur et la vue est floue avec des halos colorés : il s'agit d'une urgence ! Composez immédiatement le 15 ou rendez-vous dans un service d’urgences ophtalmiques.

Le bus du glaucome

Depuis 2011, sur une initiative de l’Union nationale des aveugles et déficients visuels (UNADEV), une unité mobile itinérante équipée de matériel ophtalmologique propose gratuitement des mesures de la tension intraoculaire. Sachez que du 11 au 15 mars, le bus glaucome sera stationné à Bordeaux.

Pour en savoir plus :

www.leglaucome.fr

www.busduglaucome.com.

Mots-clés : Glaucome
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 13 Mars 2013 : 10h59
Mis à jour le Jeudi 21 Mars 2013 : 11h03
Source : Communiqué de presse de l’Union nationale des aveugles et déficients visuels (UNADEV), mars 2013.
PUB
PUB
A lire aussi
Glaucome : faites-vous diagnostiquer le plus tôt possiblePublié le 09/10/2006 - 00h00

Le glaucome est une maladie insidieuse qui évolue de façon indolore et qui au début ne diminue pas l'acuité visuelle. Dépistée trop tard, elle mène à la cécité. Le glaucome doit donc être diagnostiqué par un ophtalmologue lors de contrôles réguliers et systématiques de la vue.

Glaucome : quels sont les signes ?Publié le 17/02/2012 - 11h13

Le glaucome est une maladie oculaire qui, en raison de l’absence de symptômes annonciateurs, doit être dépistée chez l’ophtalmologiste à partir de 45 ans, voire avant en cas de prédisposition familiale. Le point sur le dépistage du glaucome et son traitement.

Suis-je à risque de glaucome ?Publié le 21/01/2013 - 09h53

Le glaucome est dû à une augmentation de la pression à l’intérieur de l’œil, entraînant une destruction progressive des fibres du nerf optique, pouvant mener à la cécité. Faites-vous partie des personnes à risque de développer cette maladie silencieuse qui impose un dépistage...

Plus d'articles