" Osons 10 jours sans... " : une sensibilisation aux risques de la dépendance

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 13 Novembre 2002 : 01h00
« Et si nous décidions de dire STOP ». Vie libre, un mouvement national d'aide et de solidarité envers les personnes dépendantes à l'alcool, organise du 8 au 17 novembre « les 10 jours sans… » Il s'agit d'une campagne originale et pédagogique de sensibilisation aux difficultés de perdre une habitude.

On explique et ré-explique inlassablement les dangers de l'alcool, mais le message ne semble pas bien passer. En France, la consommation d'alcool reste un paradoxe. Cette question doit donc être prise à bras le corps, quitte à utiliser des moyens importants, et pourquoi pas, très différents.

Osez renoncer 10 jours à l'une de vos habitudes préférées

Dans ce domaine, le mouvement Vie libre semble avoir trouvé et expérimenté un moyen pédagogique très intéressant.Du 8 au 17 novembre, il propose à tous les Français de renoncer durant ces 10 jours à l'une de ses habitudes préférées (sans qu'il y ait forcément de dépendance) : tabac, alcool, haschich, chocolat, grignotage, etc., ou à un comportement bien ancré : jeu, télé, ordinateurs, attitude agressive, plaintes, gros mot, etc.Les objectifs sont multiples :

  • « Changer le regard de ceux qui n'ont pas de problème d'alcool et qui pensent que le malade alcoolique peut s'arrêter quant il veut, s'il se raisonne. » En effet, les personnes ayant stoppé une simple habitude pour seulement une dizaine de jours, devraient ensuite porter un regard différent sur ceux qui souffrent d'une dépendance, en particulier à l'alcool.
  • Même sans être dépendant, « se rendre compte de la difficulté à vivre sans une habitude ».
  • Et enfin, réaliser combien « il est difficile de faire comprendre à son entourage que l'on change une habitude ».

Osez relever le défi !

Que vous pensiez « arrêter c'est trop dur » ou inversement « j'arrête quand je veux », relevez le défi en osant « 10 jours sans.. ». Le sentiment qui accompagnera votre arrêt sera dans tous les cas intéressant à découvrir et à maîtriser. Pour cela, le mouvement Vie libre a édité une grille vous permettant de faire le point au jour le jour. Celles-ci sont notamment disponibles dans les pharmacies, les hôpitaux et les salles d'attente des médecins. Vous pouvez également la télécharger en vous rendant sur le site du Mouvement Vie libre (cliquez en haut à droite sur « STOP : les 10 jours sans ; + d'info » : http://perso.wanadoo.fr/vie.libre/index.html). Une fois remplie, renvoyez-la ou déposez-la avant le 22 novembre où vous l'avez retirée. Vos informations pourront être analysées.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 13 Novembre 2002 : 01h00
Source : Communiqué de presse Mouvement Vie libre du Pas-de-Calais, novembre 2002 : http://perso.wanadoo.fr/vie.libre/index.html
A lire aussi
Les futurs pères devraient aussi arrêter les abusPublié le 21/07/2008 - 00h00

Les campagnes de prévention qui servent à déconseiller l'usage de drogues, de tabac et d'alcool pendant la grossesse devraient-elles aussi s'adresser aux pères ? Il semble que la conduite de ceux-ci influence dans une certaine mesure celle de la mère. Et pour l'instant, ils ne donnent pas...

Où en êtes-vous avec votre consommation d'alcool ?Publié le 31/03/2004 - 00h00

Boire trop d'alcool représente un danger, non seulement pour soi, mais également pour les autres. En France, la consommation d'alcool est à l'origine de 45.000 morts par an, soit 10 % des décès. C'est la deuxième cause de mortalité " évitable " ! La seule solution à ce problème majeur de...

Comment ne pas grossir en arrêtant de fumer ?Publié le 19/11/2012 - 14h51

Prendre du poids ou trop de poids est la crainte la plus commune de ceux qui arrêtent de fumer.On arrête en effet de fumer pour se sentir mieux, pas pour grossir !Alors pouvons-nous arrêter de fumer sans prendre des kilos ?La réponse est oui, en mettant tous les atouts de son côté.

Plus d'articles