Obésité de l'enfant : le rebond d'adiposité est prédictif...

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 27 Septembre 2005 : 02h00

De mauvaises habitudes alimentaires et une activité physique réduite mènent tout droit au surpoids. Pour que nos enfants ne deviennent pas des adultes obèses, il est essentiel de dépister le plus tôt possible toute élévation de la corpulence. L'âge auquel le rebond d'adiposité se produit représente un signal d'alerte efficace.

© Istock

Le rebond d'adiposité se manifeste à l'âge de 6 ans. Si de la naissance à un an, le tout-petit prend progressivement du poids, la corpulence diminue ensuite jusqu'à l'âge de 6 ans. Cette baisse se caractérise par une perte de masse grasse. Inversement, au-delà de 6 ans, survient ce qu'on appelle un rebond d'adiposité. L'enfant reprend naturellement du poids.Les médecins généralistes et les pédiatres connaissent bien ce phénomène et le surveillent attentivement, car lorsqu'il se manifeste précocement, il constitue un facteur de risque d'obésité à l'âge adulte. Ainsi, un rebond d'adiposité qui apparaît vers 4 ans, voire à 2 ans et demi, doit alerter. Il ne faut pas attendre que le surpoids devienne apparent pour agir. La prise en charge et les mesures préventives sont d'autant plus efficaces qu'elles sont entreprises tôt. Et les habitudes sont plus faciles à modifier chez un enfant jeune.Un rebond d'adiposité avant l'âge de 6 ans constitue donc un signal d'alerte que les parents doivent, eux aussi, connaître.

Quelques conseils pour prévenir

PUB

 

  • Les mêmes repas pour toute la famille.
  • Manger lentement, éviter de se resservir et adapter les portions à l'âge des enfants.
  • Trois repas par jour et un goûter (du pain à la place des gâteaux).
  • Ne pas grignoter en dehors des repas, ni boire de boissons sucrées ou du lait.
  • Ne pas forcer à finir son assiette.
  • Bien manger (équilibré et varié), sans parler de « régime ».
  • Eviter les sauces, la mayonnaise, le ketch up, le gruyère râpé
  • Privilégier les fruits et légumes (5 portions par jour).
  • Pas de télévision en mangeant.
  • Bouger. Exercer une activité physique quotidienne est essentielle. Limiter le temps passé devant la télé ou les jeux vidéo.
  • Dès que l'occasion se présente, prendre les escaliers, marcher, faire du roller, de la trottinette, du vélo. Limiter l'usage de la poussette dès qu'un enfant sait marcher.
  • Et enfin, montrer l'exemple. Si les parents grignotent ou sont sédentaires, les enfants les imiteront...

 

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 27 Septembre 2005 : 02h00
Source : Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA), conférence de presse, septembre 2005.
PUB
PUB
A lire aussi
Obésité infantile : au début, ça ne se voit pas !Publié le 04/01/2005 - 00h00

L'épidémie d'obésité n'épargne pas la France. Cette maladie doit se dépister dès la naissance. Afin d'alerter et d'informer les familles, la première journée nationale de dépistage de l'obésité infantile se déroulera le samedi 8 janvier 2005. Plus de 600 pédiatres accueilleront...

10 astuces et conseils aux parents contre l'obésité infantilePublié le 14/01/2008 - 00h00

L'Association française de pédiatrie ambulatoire a organisé pour la 4e année consécutive une Journée nationale de dépistage de l'obésité infantile, afin que le dépistage soit précoce, ce qui permettrait une prise en charge plus efficace. A cette occasion, une série de conseils et...

Plus d'articles