Maux de dos : l’importance du diagnostic chez l’adulte jeune

Publié par Magalie Le Bihan, pharmacien le Lundi 02 Mai 2016 : 11h27
Mis à jour le Mardi 10 Mai 2016 : 15h17

On dit que les maux de dos sont le mal du siècle… En effet, qui n’a pas un jour été handicapé par des douleurs lombaires ? Faux mouvement, sport trop violent, mauvaise posture... il s’agit souvent d’une cause mécanique. Mais un mal de dos chronique qui se déclare avant 40 ans peut aussi être d’origine inflammatoire. Comment faire la différence entre mal de dos mécanique et inflammatoire ? Quand consulter ? Que faire pour soulager le mal de dos ? 

Maux de dos : les différentes causes possibles

Les maux de dos peuvent être d’origine mécanique ou inflammatoire.

Un mal de dos d’origine mécanique peut survenir à tout âge et est le plus souvent caractérisé par une douleur vive, liée à (ou aggravée par) un traumatisme musculaire, ligamentaire et/ou la pratique sportive. On peut donc dater le début des symptômes en le reliant avec un traumatisme subi et les douleurs s’atténuent avec le repos. Plusieurs pathologies peuvent être à l’origine d’un mal de dos mécanique, comme une hernie discale, un pincement ou un tassement discal, l’arthrose (en général à partir de 50 ans), un lumbago, ou encore une malformation de la colonne vertébrale.

Le mal de dos inflammatoire, quant à lui, est d’apparition plus progressive : on ne se souvient pas exactement de la date du début des symptômes. Il se déclare en général chez les adultes jeunes, au lycée ou pendant les études supérieures et dans la majorité des cas avant l’âge de 40 ans. Le mal de dos inflammatoire est caractérisé par des douleurs nocturnes et des raideurs matinales qui durent plus de 30 minutes. Les symptômes ne s’améliorent pas avec le repos, mais au contraire, avec l’exercice. Plusieurs pathologies peuvent être en cause, mais on retrouve principalement les rhumatismes inflammatoires, dont la spondylarthrite ankylosante, qui touche une personne sur 200. Il s’agit d’une inflammation au niveau de la colonne vertébrale et du bassin qui provoque des raideurs et des douleurs dans le dos.

Maux de dos avant 40 ans : quand et qui consulter ?

Quoi qu’il en soit, comme le dit le slogan de la campagne de sensibilisation sur le mal de dos qui se déroule depuis le mois d’avril : « Ne négligez pas votre douleur. Ne lui tournez pas le dos ! ». Il faut limiter l’automédication à quelques jours tout au plus et lutter contre les idées reçues qui peuvent retarder le diagnostic : les personnes âgées ne sont pas les seules à souffrir de douleurs lombaires, avoir mal au dos n’est pas forcément dû à un problème de posture et il ne va peut-être pas disparaître de lui-même… Donc, il faut prendre les choses en main et aller parler de ses douleurs à un professionnel de santé.

Si votre mal de dos fait suite à une chute, un choc ou un traumatisme quelconque, vous pouvez aller consulter votre médecin traitant, envisager des séances de rééducation chez le kinésithérapeuteou l’ostéopathe.

Mais il sera temps de consulter un rhumatologue, spécialiste de l'appareil locomoteur et des maladies qui affectent les articulations, les os et les muscles, si :

  • vous avez moins de 40 ans,
  • cela fait plus de 3 mois que votre dos vous fait souffrir au quotidien sans interruption nette,
  • vous n’avez été soulagé(e) ni par un traitement ni par des séances de rééducation.

Mal au dos ? Faites le test en 5 questions :

Si vous avez mal au dos depuis plus de trois mois et que vous vous interrogez sur sa cause, allez faire le test rapide en 5 questions sur le site www.neluitournezpasledos.fr. Les réponses pourront vous aider, vous et votre médecin, à savoir si vos douleurs peuvent être d’origine inflammatoire. Ce questionnaire est très sérieux puisqu’il a été élaboré par un groupe d’experts.

Toutefois, seul un médecin pourra, après un examen clinique et des tests appropriés (IRM, radios, bilans sanguins…) poser un diagnostic.

Publié par Magalie Le Bihan, pharmacien le Lundi 02 Mai 2016 : 11h27
Mis à jour le Mardi 10 Mai 2016 : 15h17
Source : D’après un entretien avec le Docteur Henri Nataf, Rhumatologue au centre Hospitalier François Quesnay à Mantes-la-Jolie
Site internet www.neluitournezpasledos.fr
A lire aussi
Scoliose et cartable, mythe ou réalité ?Publié le 07/10/2015 - 09h23

Les cartables trop chargés de nos écoliers ont une mauvaise réputation, totalement injustifiée, vis-à-vis de la scoliose. Néanmoins, un tel poids est aberrant sur une colonne vertébrale en pleine croissance mais aussi parce que de nombreux enfants souffrent sans le savoir de la maladie de...

Mal de dos, ce qui marche vraiment !Publié le 15/04/2011 - 07h58

Sciatiques, lombalgies, lumbagos, torticolis, dorsalgies…, les maux de dos ont de multiples causes. En fonction de la douleur et de sa localisation, certaines thérapies sont plus efficaces que d’autres. Comment s’y retrouver ? Suivez le guide…

La chirurgie du dos, en pleine évolutionPublié le 23/09/2011 - 09h46

Lumbago, sciatique, hernie discale…, autant de pathologies de la colonne vertébrale (encore appelée rachis) qui deviennent un calvaire pour ceux qui en souffrent. Souvent présentée comme une solution de dernier recours, la chirurgie du rachis permet aujourd’hui, par le biais de...

Plus d'articles