Les lombalgies : ménagez votre colonne vertébrale

Mise à jour par Dr Sylvie Coulomb le 20/11/2015 - 17h38
-A +A

Qui n'a pas eu mal au dos ? La lombalgie, ou mal de dos, est très fréquente puisqu'on estime qu'elle touche environ 70% des adultes de tous âges. Lorsqu'elle survient brutalement, après un effort de soulèvement par exemple, on parle de lombalgie aiguë. Dans la très grande majorité des cas, celle-ci guérit facilement, grâce aux médicaments et un peu de repos. Le problème est surtout d'éviter les récidives, qui, en plus d'être douloureuses, risquent d'entraîner à la longue des lombalgies chroniques, gênantes dans la vie quotidienne et aussi dans la vie professionnelle. L'objectif est donc d'acquérir de bonnes habitudes qui permettent de préserver la colonne vertébrale.

PUB

Notre colonne vertébrale est quotidiennement soumise à de nombreuses sollicitations et il arrive, qu'à l'occasion d'un effort trop important, celle-ci nous rappelle à l'ordre par une douleur intense et une sensation de blocage du bas du dos : c'est le lumbago. Il est aussi fréquent qu'il est bénin, puisqu'il touche de 60 à 80% de la population et qu'il guérit rapidement, avec un traitement médical simple, dans la plupart des cas.

La colonne vertébrale, pilier de notre corps

Elle est constituée par l'empilement des vertèbres, unies entre elles par des articulations qui lui permettent d'être mobile. Les disques intervertébraux, articulations fibreuses, servent d'amortisseurs entre les vertèbres. En arrière des disques, la colonne vertébrale est creusée d'un canal où passent la moelle épinière et les nerfs. De nombreux muscles et ligaments l'entourent et servent à maintenir sa stabilité et à la renforcer.

Qu'est-ce que les lombalgies ?

Si votre colonne est trop sollicitée, il arrive alors, qu'à l'occasion d'un faux mouvement ou d'un effort important pour soulever un objet lourd, vous ressentiez brusquement une douleur vive dans le bas du dos (ou région lombaire). Cette douleur est augmentée en position debout ou assise et par les efforts, elle est au contraire calmée par le repos : il s'agit d'une lombalgie aiguë. Si en plus d'avoir mal, vous êtes "bloqué", c'est un lumbago.

Initialement publié par Dr Sylvie Coulomb le 13/08/2002 - 02h00 et mis à jour par Dr Sylvie Coulomb le 20/11/2015 - 17h38 - Conférence de consensus. Prise en charge kinésithérapique du lombalgique. ANAES, 1998 - Le mal de dos : conseils pratiques. P. Lucas, J.S. Le Quintrec, J.M. Chennevelle. Doin. Les dossiers de l'AP-HP - Le mal de dos. J.Y. Maigne. PUF
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
stella972

moi pour mes problèmes de dos je vois une chiropraticienne et franchement ça va mieux

PUB
A lire aussi
Ce dos qui fait tant souffrir Publié le 31/03/2016 - 08h50

Le dos peut faire souffrir. Lombalgie, lumbago, dorsalgie ou encore hernie discale, sont des maux dont on entend souvent parler autour de nous. Et pour cause, huit personnes sur dix souffrent de leur dosou en souffriront à un moment donné de leur vie...

Docteur, j'ai souvent mal dans le bas du dos Publié le 20/11/2015 - 15h30

Très fréquentes, les douleurs dans le bas du dos sont appelées lombalgies, qui touchent les vertèbres lombaires. Le plus souvent bénigne, la douleur dans le bas du dos disparaît spontanément en quelques semaines. Mais parfois, elle perdure. Pourquoi,...

Lombalgies : dos et société Publié le 20/11/2015 - 17h46

Quelle est cette maladie terrible dont l'incidence a été multipliée par trois en dix ans, qui met l'économie en péril et pour laquelle il n'y aura jamais de vaccin ? On parle finalement assez peu de la " lombalgie ". Peut-être est-elle tellement bana...

Lombalgie aiguë : debout ! Publié le 13/09/2011 - 10h18

Une étude française indique que le repos au lit, habituellement prescrit en cas de lombalgie aiguë , a un effet néfaste sur l'évolution de la pathologie lombaire . Il entraîne, en effet, un risque de chronicité.

Plus d'articles