Je suis faible et je dois me remplumer

Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 22 Mars 2005 : 01h00
Il est bien des cas où l'on se sent faible, notamment quand on sort trop amaigri d'une épreuve médicale comme une opération ou une longue hospitalisation. Il faut alors se remplumer. C'est aussi le cas quand il faut se préparer pour une intervention importante. Il n'y a pas que les sportifs qui doivent se préparer ! Comment s'y prendre ?
PUB

Fatigué Epuisé Amaigri Il faut se refaire une santé, se remplumer. La convalescence, cela existe toujours, mais elle a changé avec le progrès médical. L'objectif est de plus en plus de retourner rapidement à une vie normale. Ce qui a changé ? La nutrition, l'activité physique et les compléments alimentaires.

La nutrition est fondamentale et il s'agit de manger de manière particulièrement équilibrée en prenant de tout. Plus que jamais, il faut des fruits au petit-déjeuner et au goûter, et des salades aux deux autres repas. Pour les protéines, il faut surtout prendre celles qui vous donnent envie, que cela soit des viandes, des abats, des oeufs ou du poisson. Les odeurs sont essentielles et il faut par exemple choisir le meilleur des pains, à la fois frais et tiède. Il vous donnera faim et vous pourrez en « abuser ». A défaut d'un boulanger en bas de chez vous, les pâtes à pain congelées à cuire au four sont excellentes. Quant aux graisses, il faut privilégier les huiles végétales, d'olive, de colza et de noix, et réserver beurre et crèmes uniquement pour certaines recettes qui vous font particulièrement envie.

Un conseil important : quand vous êtes hospitalisé, n'hésitez pas à amener quelques provisions alimentaires qui vous aideront à tenir le coup. Les repas ne sont pas la priorité de bon nombre d'établissements et il arrive souvent que l'on maigrisse plus de ne rien ou mal manger que d'autre chose.

Se bouger tôt !

La reprise rapide d'une activité physique est devenue aujourd'hui une vraie priorité. Que ce soit pour le coeur, pour les articulations ou pour la circulation sanguine. Le sport de base ? La marche ! Elle est bonne pour tout et surtout pour le moral. La promenade est donc l'activité à privilégier. Viennent ensuite les activités physiques qui vous plaisent, la règle étant de les augmenter progressivement et de se ménager deux ou trois jours par semaine sans effort important. Il ne s'agit pas de vous épuiser quand vous voulez vous remplumer !Surtout, il faut combattre une idée fausse très répandue : quand on est fatigué, il faut se reposer ! C'est plutôt l'inverse, car on sait maintenant que notre corps s'use à ne rien faire, alors qu'il se reconstruit dans l'action.

PUB

Vitamines et oméga 3

Il faut considérer que les grandes épreuves médicales sont des stress importants qui vont épuiser les réserves de l'organisme, notamment en vitamines. Prendre des vitamines est donc particulièrement utile dans ces occasions. Vous pouvez soit acheter une polyvitamine en demandant conseil à votre pharmacien, soit prendre des vitamines C et E à fortes doses : 500 mg de vitamine C et 400 UI de vitamine E.Vous pouvez aussi prendre des oméga 3, à raison de 2 grammes par jour pendant trois mois. Ils sont particulièrement utiles pour les stress cardiaques et neurologiques (ils normalisent le rythme cardiaque et favorisent la reconstruction nerveuse).

A savoir : si une opération est programmée dans le mois à venir, vous pouvez vous y préparer en suivant les conseils qui viennent d'être énumérés. Savez-vous par exemple, que sur le plan énergétique, une opération cardiaque est l'équivalent d'un marathon ? Cela mérite bien une préparation, non ?

Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 22 Mars 2005 : 01h00
A lire aussi
Professionnels surmenés, attention au " Burn out " !Publié le 28/09/2001 - 00h00

Le « burn out » ou syndrome d'épuisement professionnel est de plus en plus fréquent dans nos sociétés modernes. Il se manifeste à la fois sur le plan physique (insomnie, palpitations, douleurs diverses...) et sur le plan psychologique, pouvant déboucher sur une véritable dépression. Il...

Prévenir les maladies : bien s'alimenter au quotidienPublié le 11/09/2006 - 00h00

Bien s'alimenter, c'est respecter un équilibre entre vos dépenses énergétiques et vos apports alimentaires et donner à votre organisme la bonne ration de protéines, lipides et glucides. De mauvaises habitudes alimentaires et une activité physique insuffisante mènent tout droit au surpoids et...

Réviser et passer son bac au meilleur de sa formePublié le 04/06/2007 - 00h00

Les épreuves approchent, il est encore temps de vérifier si l'on s'y prend bien pour réviser efficacement ses cours. C'est le moment de recadrer notamment son alimentation et son sommeil pour terminer la ligne droite au sommet de sa forme, en pleine possession de ses moyens.

Plus d'articles