J'achète, j'achète pas : des frites surgelées, des compotes délices, des biscuits noirs et blancs, des boissons énergisantes

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 12 Mars 2010 : 01h00
-A +A
Chaque mois, Paule Neyrat, la diététicienne d'e-santé, vous alerte sur quelques produits qui l'ont interpellée. Ce mois-ci, il s'agit de frites, de compotes à base de pommes, de la viande, de biscuits noir et blanc américains, de sardines à l'huile et de boissons énergisantes.

J'achète des frites Findus

car après avoir signé avec le Ministère de la santé une charte d'engagement de progrès nutritionnistes, cette entreprise s'est engagée à ne plus utiliser d'huile de palme. Mais je n'en mange pas pour autant tous les jours !

Je n'achète pas de ces nouvelles compotes

mises sur le marché par le leader des yaourts qui nous promet une taille fine à 1,85 € les quatre pots de 100 g. Ce sont des " délices " de purée de pomme (82 %) et d'une purée d'un autre fruit (fruits rouges ou exotiques ou poire). Il n'y a pas de " sucres ajoutés " mais des édulcorants (aspartame et acesulfame K) dans la plupart des arômes et un colorant. Si je fais une compote de pommes avec quelques fraises surgelées, ça me revient moins cher et il n'y a pas besoin de sucre.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 12 Mars 2010 : 01h00
A lire aussi
Chocolat : quelle est la bonne dose santé ? Publié le 26/11/2012 - 10h20

Pendant des siècles, le chocolat a été un produit de plaisir et de gourmandise, souvent considéré comme un "péché" nutritionnel. Le voilà maintenant au rang d'aliment protecteur de la santé presque comme les légumes et les fruits. Qu'en est-il exactement ?  

Plus d'articles