Griffures de chat : protégez votre maison et votre peau !

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Vendredi 22 Juillet 2011 : 10h10
Mis à jour le Lundi 25 Juillet 2011 : 15h45

Votre matou blesse votre peau avec ses griffes en jouant ? Il gratte vos meubles et y laisse des traces inesthétiques ? Voici comment vous réconcilier avec les griffes de votre chat !

Un comportement naturel

Les griffes représentent pour votre chat un véritable organe de communication. En effet, lorsqu’il frotte la peau de ses pattes et ses griffes sur un objet, cet animal territorial y laisse des substances nommées phéromones. Il s’agit d’hormones volatiles contenant un message olfactif à destination d’autres chats. C’est grâce à elles que votre boule de poils se sent chez elle ! Elle en dépose aussi en frottant son cou et son menton sur divers supports. Lors d’un déménagement ou de l’arrivée d’un nouvel animal à la maison, votre chat peut encore intensifier ce phénomène de marquage afin de se rassurer. Il n’est dès lors pas compréhensible pour votre félin de se faire gronder lorsqu’il s’adonne à cette activité naturelle !

Equipez-votre maison de grattoirs !

Pour protéger vos murs et vos meubles des dégradations causées par les griffures de chat, la première mesure consiste à lui offrir un ou plusieurs grattoirs. Si cet accessoire ne lui est pas familier, n’hésitez pas à frotter doucement ses griffes dessus pour lui montrer l’exemple. Il peut être aussi utile de frotter de l’herbe à chat (cataire) sur le grattoir afin d’y déposer une odeur agréable aux félins. Les grattoirs préférés des chats sont en général un simple assemblage d’une planche de bois sur laquelle est fixée une corde en sisal. Le grattoir peut être fixé au mur ou déposé par terre.

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Vendredi 22 Juillet 2011 : 10h10
Mis à jour le Lundi 25 Juillet 2011 : 15h45
A lire aussi
Les phéromones : un moyen d'expression discret mais efficace !Publié le 22/01/2007 - 00h00

Présentes partout dans l'environnement, les phéromones sont des messagers chimiques détectés par le système olfactif des mammifères ainsi que par les insectes et les plantes. Nos amis à quatre pattes les utilisent pour faire état des leurs émotions ou pour défendre un territoire.

Le langage du chatPublié le 15/10/2007 - 00h00

Attitudes corporelles, dépôt de phéromones et vocalises comptent parmi les nombreux moyens de communication du chat. Une interprétation correcte des ces messages permet une bonne entente avec votre félin.

La propreté du chaton et du chatPublié le 28/02/2005 - 00h00

Les chats sont connus pour leur propreté naturelle. En effet, il n'est pas rare de voir un chat entretenir son pelage et recouvrir ses déjections. Cependant, certains chats contredisent cette réputation pour des raisons comportementales ou parce qu'ils sont malades.

Plus d'articles