Ghréline : la responsable de la reprise de poids ?

Publié par Dr Agnès Lara le Lundi 10 Juin 2002 : 02h00
-A +A
La ghréline, une hormone sécrétée par l'estomac, serait responsable de la reprise de poids souvent observée après un régime amaigrissant. Probablement une nouvelle piste pour le traitement de l'obésité.

Avec une augmentation constante de l'obésité, du diabète et des maladies cardiovasculaires, la perte de poids est devenue un véritable objectif de santé publique. Il n'est malheureusement pas toujours facile de perdre durablement du poids et on observe fréquemment des reprises pondérales après un régime amaigrissant. Des chercheurs américains se sont penchés sur les raisons de ces échecs.

La ghréline est l'un des coupables...

Les traitements chirurgicaux qui consistent à réduire le volume gastrique donnent de bons résultats à long terme, en revanche, les régimes ont du mal à venir à bout des obésités. Faute en est (en partie tout au moins !) à la ghréline. Cette hormone produite par l'estomac et l'intestin a été découverte l'année dernière par une équipe de chercheurs de l'Université de Baltimore. Ils ont depuis démontré qu'elle stimulait l'appétit.Plus récemment, David Cummings et ses collaborateurs ont observé que les taux sanguins de cette hormone augmentaient après un régime alimentaire, alors quils restaient constants chez les personnes ayant perdu du poids grâce à un traitement chirurgical.Selon les chercheurs, c'est cette augmentation du taux de ghréline qui serait responsable de la reprise de poids après un régime amaigrissant en stimulant l'appétit des patients.

... mais pas le seul

Si des molécules bloquant l'action de la ghréline peuvent être envisagées comme médicaments futurs dans le traitement de l'obésité, il ne faut cependant pas oublier que les comportements alimentaires dépendent très souvent de facteurs multiples, en particulier culturels ou environnementaux. Ainsi, on mange parfois lorsque l'on est déprimé ou que l'on souffre de troubles du comportement alimentaire et pas nécessairement parce que l'on a faim !

Publié par Dr Agnès Lara le Lundi 10 Juin 2002 : 02h00
Source : Cummings D. E. New England Journal of Medicine 2002, Vol. 346, n°21; 1623-1630.
A lire aussi
Régime minceur : faisons le point Publié le 18/03/2011 - 10h20

Effet yoyo, conséquences délétères pour la santé, les régimes sont sur la sellette. Jamais autant de femmes ne se sont mises à vouloir mincir et pourtant nous avons gagné environ trois kilos en moyenne depuis 1997. Cherchez l'erreur !

Comment ne plus être obèse ? Publié le 16/04/2002 - 00h00

Nombreuses sont les méthodes pour se délivrer de l'obésité. Certaines sont dangereuses. Mais en combinant celles qui ne le sont pas, on arrive à obtenir de bons résultats.

Plus d'articles