Est-ce que je fais de la rétention d’eau ?

Est-ce que je fais de la rétention d’eau ?

La rétention d’eau peut être simplement physiologique...

Il s’agit des rétentions d’eau normales, qui ne sont pas associées à une maladie.

La plus fréquente concerne les femmes en période prémenstruelle. Les signes d'une rétention d'eau se manifestent les jours précédant les règles, pour des raisons hormonales.

La prise de poids est assez brutale de 500 grammes à deux kilos, et est souvent associée à un gonflement et une augmentation de sensibilité des seins.

Ce type de rétention d'eau ne nécessite aucun traitement, et le phénomène s'efface en un ou deux jours dès l’arrivée des règles.

A ce moment, la femme peut observer qu’elle va souvent uriner, car c’est ainsi que l’eau stockée repart de l’organisme.

La rétention d’eau peut aussi être liée à une immobilité très prolongée.

Ainsi les longs voyages en avion ou en voiture peuvent provoquer une rétention d'eau, quand on ne peut mobiliser les muscles des jambes pendant des heures.

Dans ce cas, les pieds et les chevilles gonflent.

Attention, la rétention d'eau peut aussi être due à une maladie

Une rétention d’eau peut être due à diverses maladies. Et l’œdème peut concerner des zones très différentes.

Voici quelques exemples parmi les plus fréquents :

  • L’insuffisance veineuse des membres inférieurs.
    Lorsque les veines des membres inférieurs peinent à faire remonter le sang vers le cœur, il peut se produire un œdème dans les pieds et les chevilles.
    Le traitement consiste à soigner l’insuffisance veineuse.
  • L’insuffisance cardiaque.
    Si le muscle cardiaque, qui fait office de pompe, fait mal son travail, le sang a du mal à bien circuler.
    Cela produit un œdème des pieds et des chevilles.
    Dans les cas plus graves, il peut se produire un œdème des poumons, qui gêne la respiration.
  • L’ascite.
    Il s’agit d’une rétention d’eau dans le ventre, plus exactement dans la cavité péritonéale.
    Elle est souvent liée à une maladie du foie, ou une inflammation du péritoine, cette membrane située dans l’intérieur du ventre.
  • Les œdèmes généralisés peuvent par exemple survenir suite à une allergie.
    Dans certaines allergies, on observe un œdème très localisé.
    Par exemple une piqûre d’abeille sur la main peut faire gonfler tout le bras.
  • Rétention d’eau due à un médicament.
    Les corticoïdes (médicaments à base de cortisone) ont tendance à faire gonfler.
    La nifédipine (Adalate®) peut entraîner des œdèmes des membres inférieurs
    Si vous prenez un médicament au moment où une rétention d’eau avec œdème apparaît, commencez par lire sa notice.

Article publié par le 11/06/2012

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus