Peut-on éviter la rétention d'eau ?

Publié par Audrey Vaugrente, journaliste santé et validé par Dr Christine Jurus, médecin vasculaire le Mardi 03 Juillet 2018 : 17h13

Avec les fortes chaleurs, de nombreuses femmes ont à se plaindre de la rétention d'eau, aussi connue comme l'œdème. Un trouble fréquent qu'il est difficile d'éviter. Il est, en revanche, possible d'en limiter l'ampleur avec quelques gestes appropriés.

© Adobe Stock
PUB

Elle se manifeste surtout pendant les périodes de fortes chaleurs, mais aussi après de longs trajets en avion ou en voiture. Autant dire que la période estivale est particulièrement propice à la rétention d'eau – que les médecins qualifient plus souvent d'œdème.

Les symptômes sont d'ailleurs connus de nombreuses femmes : un gonflement disproportionné des membres inférieurs, mais aussi des seins et plus rarement du ventre, qui peut s'accompagner d'une douleur.

En été, la rétention d'eau peut rapidement faire du quotidien un enfer. La nature se montrant rarement juste, le sexe féminin est nettement désavantagé. Alors peut-on éviter ce désagrément estival ?

Un phénomène inéluctable

PUB

Le plus souvent, la rétention d'eau se traduit comme l'apparition de ce qu'on appelle l'œdème vasculaire, d'origine veineuse. "Il peut être dû à une insuffisance cardiaque, une insuffisance rénale, des médicaments ou à un problème de retour veineux du bas vers le haut" mais aussi à une dilatation excessive des vaisseaux sanguins, liste le Dr Christine Jurus, présidente de la Société Française de Médecine Vasculaire (SFMV).

Il existe aussi une rétention d'eau dite lymphatique, liée à un autre réseau chargé de transporter la lymphe. S'il ne comporte pas de "pompe", sa mobilité est assurée par les mouvements des muscles.

"Si le système lymphatique est déficient ou abîmé, par un traitement médicamenteux ou un érysipèle (inflammation aiguë de la peau, ndlr) par exemple, le retour lymphatique peut être difficile", indique ce médecin vasculaire. Un œdème peut alors se former.

PUB
PUB
A lire aussi
Veines : ne les accablez pas ! Publié le 22/07/2013 - 11h00

L’été n’est pas la bonne saison quand on souffre d’insuffisance veineuse… Quelques conseils pour voyager sans encombre et profiter des vacances malgré soleil et chaleur.

Jambes légères : un programme qui marche !Publié le 16/06/2008 - 00h00

Un Français sur quatre souffre de jambes lourdes. Et un sur neuf a un problème de pied chaque année. Pour y mettre fin, il est grand temps de les reprendre en main et de leur offrir le meilleur des soins afin d'en faire des alliés tout l'été.

Faites-vous de belles jambes cet été !Publié le 15/07/2012 - 22h00

L’été est là et on rêve de dévoiler ses jambes pour profiter des premiers rayons du soleil.Suivez nos conseils et ceux du docteur Brigitte Merlet Romageon angiologue phlébologue pour arborer de jolies gambettes et un moral ensoleillé !

Plus d'articles