• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    59 avis
  • Commentaires (0)

En finir avec la rétention d'eau

En finir avec la rétention d'eau

Vous avez les pieds et les chevilles enflés et douloureux ? Le ventre tendu et gonflé ? Le soir, impossible d'enlever vos bagues ? Votre poids varie dans la journée ? Vous faites certainement de la rétention d'eau.

95 % des femmes sont concernées par la rétention d'eau, ainsi que certains hommes. Faire de la rétention d'eau signifie qu'au lieu de comporter de 50 à 60 % d'eau, le corps en contient 65 % ou plus. Difficile à diagnostiquer, la rétention d'eau ou Œdème signifie donc que l'organisme a emmagasiné plus d'eau qu'il n'en élimine. Résultat, les vaisseaux sanguins se dilatent, ce qui a pour effet de laisser l'eau partir vers les tissus et de créer cette sensation de gonflement et de douleur. Fréquente en période de grossesse (le ventre exerce une forte pression sur le système veineux qui retourne le sang vers le cŒur) et au cours de la période périmenstruelle, fluctuations hormonales oblige, la rétention d'eau peut présenter un danger lorsqu'elle est doublée d'un problème d'hypertension artérielle.

La rétention d'eau, pourquoi ?

L'Œdème peut être dû à de nombreuses causes. Parmi elles, en dehors de l'hérédité (si votre maman faisait de la rétention d'eau, il y a des chances pour que vous en héritiez…) : - L'intolérance alimentaire ou une allergie à un aliment (produits laitiers, blé…), à une mauvaise digestion qui conduit à une irritation de l'intestin et à des réactions immunitaires et des symptômes allergiques. - L'insuffisance cardiaque, responsable d'Œdème et d'essoufflement. - Une mauvaise circulation : les varices, en raison de leur association à un ralentissement du retour veineux. - L'excès de sel. Attention, danger ! La fonction clé du sel dans l'organisme est de retenir l'eau. - Le mauvais travail des reins : s'ils ne fonctionnent plus correctement, ils empêchent l'organisme de se débarrasser des liquides en excès. - Un problème thyroïdien : c'est notamment le cas d'hypothyroïdie. Le cŒur bat moins vite, il parvient mal à pomper le sang, la circulation se fait moins bien et cela favorise la dilatation des vaisseaux. - Un foie défaillant : un dysfonctionnement de celui-ci entraîne une augmentation de la pression dans le circuit veineux, ce qui se traduit par une dilatation des vaisseaux et un Œdème. - L'absorption de certains médicaments (cortisone, l'hormonothérapie substitutive). Il faut donc consulter son médecin pour éliminer une cause pouvant être traitée médicaments.

Les bons réflexes pour limiter la rétention d'eau

S'il n'y a pas vraiment de remèdes précis à la rétention d'eau, il est possible de l'éviter avec une bonne hygiène de vie. Votre assiette : il ne s'agit pas de manger moins mais mieux. Fuyez les graisses, elles favorisent la rétention d'eau, le sel, tous les produits raffinés dont le sucre, la farine blanche, au profit de produits complets. Évitez l'alcool, les charcuteries (trop salées), les fromages (préférez un petit fromage de chèvre de temps en temps) et les aliments transformés. La rétention d'eau s'atténuant avec un bon apport de vitamines et de minéraux, à votre menu donc, de la volaille, du poisson, des légumes, des fruits. N'oubliez pas le cerfeuil et le persil, diurétiques et riches en fer, en calcium. Mangez au calme (éteignez votre portable). Consommez des produits de bonne qualité, bio si possible, vous éviterez les pesticides et additifs douteux. Buvez normalement, suffisamment, mais il est inutile de dépasser le litre par jour… Les jambes : évitez les stations debout prolongées, les jambes croisées et pensez à les surélever lorsque vous êtes assise ou allongée au repos. Matin et soir, passez vos jambes sous un jet d'eau froide. Évitez les bains de soleil, vous bronzez même à l'ombre ! Bannissez les chaussettes ou les demi-bas qui bloquent la circulation. Activez-vous ! Marchez, faites du vélo, de la natation...

Article publié par le 06/10/2008
Cet article n'a pas fait l'objet de révision depuis cette date. Il figure dans le planning de mises à jour de la rédaction.

Sources : Côté santé, septembre 2008.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
Publi information
Jambes lourdes, crampes, douleurs au niveau d'une veine : ça cache quoi ?

E-docteur vous aide à identifier les causes probables de vos symptômes, à évaluer le niveau d'urgence et vous fait bénéficier de conseils personnalisés.
C'est gratuit et anonyme.
                                                                                                                                       Accédez à e-docteur

En partenariat avec le magazine Côté Santé

Coté Santé

 

Cet article est extrait du magazine Côté Santé.

 

Consultez le sommaire du magazine en vente actuellement en cliquant ici

en savoir plus