Ce billet fait partie du blog "Le blog de la Rédaction".

Envie d’enfant, fatigue, anémie, déprime, pensez aux folates !

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 19 Décembre 2011 : 10h05
Mis à jour le Lundi 19 Décembre 2011 : 16h10
-A +A

Quelle relation entre la fatigue, l’anémie et la déprime ? Ce peut être un déficit en folates, autre nom de la vitamine Bdont nous sommes souvent carencés. Et quel rapport avec l’envie d’enfant ? Prendre des folates est vraiment indispensable pour les femmes enceintes et même pour celles qui tentent de le devenir.

A certaines périodes comme la fin de l’année, ou encore avant les grandes vacances, nous nous sentons particulièrement fragiles. Ce peut être les jours qui raccourcissent ou encore les longues périodes sans vacances. Mais cela peut être aussi un signe de manque de folates, la vitamine B9 que nous trouvons en grande quantité dans les feuilles (d’où le nom de folate ou folium signifiant feuille en latin). Nous la trouvons donc dans les légumes verts en général. Nous en trouvons aussi dans le foie et les rognons.

Les folates nécessitent une alimentation variée

Certains signes doivent nous faire penser à une carence en folates. Ce sont surtout la fatigue, la déprime et l’anémie :

  • Un déficit en folates peut ainsi augmenter de 55 % le risque de faire une dépression (Gilbody S., J. Epidemiol. Community Health, 2007). Les folates sont ainsi, avec les oméga 3, les nutriments les plus utiles à notre équilibre psychique.
  • Un déficit en folates, associé à une carence en vitamine B12 peut aussi être responsable d’une anémie, dont l’un des signes majeurs est la fatigue.

Si vous êtes concerné(e) par l’un de ces trois symptômes, surtout de manière prolongée, vous devez consulter votre médecin traitant pour faire un point ou un bilan. Mais vous pouvez aussi en parallèle vous dire que vous auriez tout intérêt à augmenter les folates dans votre alimentation.

Voici dans ce but la liste des aliments les plus riches en folates :

  • la levure est de loin le plus riche (4 g pour 100 g)
  • puis viennent les haricots blancs secs, les germes de blé, les fèves (0,3 g pour 100 g),
  • suivis par les petits pois, les épinards, les lentilles, le cresson, la mâche, les noix (0,2 g pour 100 g),
  • et enfin les asperges, le brocoli, la laitue et le melon.

En dehors des végétaux, on trouve les folates dans :

  • le foie gras (0,6 g pour 100 g),
  • les autres foies (agneau, veau, bœuf pour 0,2 g pour 100 g) et les rognons,
  • le jaune d’œuf et le fromage de chèvre.

Folates : la vitamine B9 indispensable aux femmes enceintes

Si une alimentation riche et variée est le plus souvent suffisante pour nos besoins quotidiens, il est maintenant bien établi qu’une supplémentation en folates est indispensable pour les femmes enceintes et même pour celles qui tentent d’avoir un enfant. Il faut en effet commencer à prendre des folates deux mois avant la conception du bébé et continuer à en prendre jusqu’à la fin de son allaitement.

L’objectif est de prévenir le risque de voir survenir certaines complications comme le spina bifida quand la colonne vertébrale est mal fermée. D’autres complications peuvent être prévenues par la prise de folates comme certaines malformations cardiaques ou rénales.

Dès lors que vous êtes décidée à avoir un enfant, il est donc important d’en parler avec votre médecin pour qu’il puisse vous prescrire un complément à base de folates, certains d’entre eux contenant également des oméga 3.

Source : Le Quotidien du médecin N°9057 du 12 décembre 2011.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 19 Décembre 2011 : 10h05
Mis à jour le Lundi 19 Décembre 2011 : 16h10
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
A lire aussi
Rognon Publié le 12/07/2001 - 00h00

Les rognons font partie des abats dits "rouges".

Acide folique Publié le 29/03/2002 - 00h00

Prélèvement : Prise de sang veineux Bilans : Bilan d'une anémie - Bilan d'une carence vitaminique Voir aussi : Vitamines

Plus d'articles