Vitamine B12 ou B9 : en manquer, c'est augmenter le risque de développer une maladie d'Alzheimer

Publié par Dr Stéphanie Lehmann, gérontologue le Vendredi 22 Juin 2001 : 02h00
-A +A
Selon les conclusions d'une récente étude suédoise, un déficit en vitamine B12 ou en folate (Vitamine B9) chez les personnes âgées accroît le risque d'être atteint de la maladie d'Alzheimer. Le débat sur l'intérêt d'un dosage systématique de ces deux éléments chez les seniors, même en l'absence de trouble des fonctions intellectuelles, est ouvert.

Quelles sont les fonctions de ces vitamines ?

Les vitamines B12 et B9 jouent un rôle dans le fonctionnement cérébral. Mais, la vitamine B12 agit également sur les nerfs périphériques et sur la fabrication du sang.Selon les auteurs de cette étude, le déficit en ces deux vitamines peut indirectement renforcer la mort des neurones, un phénomène important impliqué dans la maladie d'Alzheimer. Cette hypothèse s'appuie sur les résultats suivants : dans une population de plus de 75 ans non démente, 370 personnes ont été choisies au hasard et suivies pendant 3 ans. Au cours de cette période, 78 patients ont développé la maladie d'Alzheimer et parmi eux, plus de la moitié avaient des taux sanguins faibles en vitamine B12 ou B9.

Comment éviter les carences ?

Rappelons que lors d'une alimentation variée, équilibrée et suffisante, les besoins quotidiens en vitamines (A, B, C, D, E et K) sont normalement couverts. Néanmoins, pour quelques vitamines, le risque de déficit est extrêmement important chez le sujet âgé : la vitamine D et certaines vitamines du groupe B. On connaît l'importance de première sur la bonne ossification, il faut maintenant compter avec la B12 et le folate. Il est donc fortement recommandé de faire un effort sur la qualité de son alimentation : la vitamine B12 se trouve surtout dans les légumes verts, les haricots secs, les pois, les céréales entières, le foie et le jaune d'œuf ; le folate est apporté par les produits d'origine animale, essentiellement par la viande, mais aussi le poisson, les produits laitiers et les œufs.

Actuellement, le dosage sanguin des vitamines B12 et B6 fait partie du bilan recommandé par l'ANAES (Agence Nationale d'Accréditation et d'Evaluation de Santé) pour le diagnostic de la Maladie d'Alzheimer. Il y aura peut-être bientôt, sous réserve de la confirmation de ces résultats suédois, un intérêt à dépister ce déficit même en l'absence de trouble des fonctions supérieures. Le but final étant bien entendu la prévention de cette pathologie grave.

Publié par Dr Stéphanie Lehmann, gérontologue le Vendredi 22 Juin 2001 : 02h00
A lire aussi
Vieillissement réussi ?... Pensez aux vitamines ! Publié le 17/08/2001 - 00h00

Les vitamines sont des micro-nutriments indispensables au bon fonctionnement de l'organisme, que l'homme est pour la plupart incapable de fabriquer. En général, par le biais d'une alimentation équilibrée et diversifiée, chacun d'entre nous s'applique à en absorber sa ration quotidienne. Mais...

Les vitamines en questions Publié le 12/04/2011 - 12h08

Dans vitamines, il y a le mot « vie » et c’est parce que les vitamines sont indispensables à la vie qu’elles ont été nommées ainsi. A quoi servent les vitamines ? où se cachent-elles ? Les réponses à ces questions.

Vitamine B9 (folates) : carence Publié le 18/09/2008 - 00h00

La vitamine B9, vitamine hydrosoluble, est particulièrement fragile. Elle est vite détruite par la lumière, la chaleur, l'ébullition. De plus, son absorption dans l'intestin est facilement inhibée. Ce qui ne fait que renforcer les risques de carence.

Plus d'articles