Endométriose : une femme sur dix touchée... Quels traitements ?

Endométriose : une femme sur dix touchée... Quels traitements ?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 10 Mars 2014 : 13h01
Mis à jour le Jeudi 06 Octobre 2016 : 15h29
-A +A

L’endométriose est très fréquente. Pourtant son diagnostic et son traitement restent souvent difficiles.

Voici les dernières recommandations des experts internationaux concernant le traitement de l’endométriose…

Endométriose : quid de la chirurgie ?

Il est aussi possible de retirer chirurgicalement l’endomètre qui se trouve hors de l’utérus, ainsi que les lésions causées par la maladie. Le but est de retrouver une bonne fonction des organes (ainsi on peut retirer les lésions d’endométriose dans les trompes de Fallope chez des femmes qui cherchent à tomber enceintes), et d’éliminer la douleur. Le plus souvent, l’opération se fait par laparoscopie, en introduisant les instruments dans l’abdomen par des petits trous – peu de cicatrice et des douleurs et complications diminuées.

Chirurgie contre endométriose : pas une solution parfaite

La chirurgie est efficace, mais ne permet pas toujours de régler le problème définitivement (l’endométriose peut revenir au bout de quelques mois).

Là encore, les données manquent concernant la meilleure manière de prévenir le retour de l’endométriose. Par ailleurs, la chirurgie de l’endométriose n’est pas exempte de complications. Elle doit aussi prendre en compte l’éventuel désir d’enfant de la patiente : la solution peut être, comme on l'a vu, une opération complexe pour permettre la conception d'un enfant, mais aussi parfois le retrait de tout l'utérus, ce qui n'est évidemment proposé que si la famille est déjà au complet... On le voit, là encore un échange approfondi avec un gynécologue est à conseiller.

Et on peut se demander pourquoi l’endométriose n’est pas mieux étudiée, alors qu’elle touche des dizaines de milliers de femmes et qu’elle est connue depuis des décennies…

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 10 Mars 2014 : 13h01
Mis à jour le Jeudi 06 Octobre 2016 : 15h29
Source : Hum Reprod. 2014 Mar;29(3):400-12. doi: 10.1093/humrep/det457. Epub 2014 Jan 15.
A lire aussi
Quels sont les symptômes d'alerte de l'endométriose ? Publié le 30/04/2007 - 00h00

L'endométriose toucherait une femme sur dix entre 20 et 40 ans. Elle est due à un reflux de sang menstruel hors de l'utérus, dans le ventre par les trompes, avec pour conséquence la formation de nodules inflammatoires extrêmement douloureux. Le point sur cette maladie avec le Dr Renaud de...

Reconnaître l'endométriose Publié le 06/04/2010 - 00h00

Le diagnostic se fait souvent cinq ans après le début de la maladie. L'endométriose reste souvent ignorée ou sous-estimée. Pourtant une prise une charge médicale et chirurgicale peut venir à bout des douleurs et mettre l'endométriose en veilleuse...

Le vrai et faux sur l’endométriose en 10 points Publié le 10/03/2016 - 09h10

Grâce à l’acharnement d’une gynécologue française, le Dr Chrysoula Zacharopoulou, l’endométriose sort de l’ombre. La campagne 2016 a pour slogan « Les règles, c’est naturel, pas la douleur ». Le point d’orgue médiatique aura lieu le 19 mars 2016 avec la 3e Endomarche, marche...

Plus d'articles