Les empoisonnements des chiens et des chats (suite et fin)

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Mardi 21 Décembre 2004 : 01h00
-A +A
Les produits domestiques, les plantes et les médicaments ne sont pas les seuls dangers toxiques pour nos chiens et chats. La vigilance s'impose lorsque nous utilisons des poisons contre les rongeurs et les insectes.

Les poisons anti-rongeurs

Les plus courants sont les anticoagulants. Ces produits se présentent sous la forme de petits granulés ou de blocs. 1 à 3 jours après l'ingestion, des troubles de la coagulation apparaissent. Il en résulte des saignements au niveau du nez, de la peau, dans le thorax et l'abdomen. L'urine, les déjections et les vomissements éventuels contiennent du sang. Un animal ayant ingéré un tel toxique doit être protégé de tout coup ou blessure pour éviter de provoquer des saignements supplémentaires. Un autre poison très toxique est la strychnine. Elle était autrefois utilisée contre les rongeurs, mais son usage est actuellement interdit. Les intoxications sont donc intentionnelles. 15 min à 2 h après l'ingestion, l'animal est atteint de convulsions, suivies par une tétanie avec les membres en extension. Le poison est presque totalement éliminé en 24h. Donc, si l'animal est toujours vivant après cette période, ses chances de survie augmentent. En cas d'ingestion de fortes doses, les muscles respiratoires peuvent être rapidement paralysés et l'animal peut mourir en 30 minutes. Enfin, les poisons anti-limaces contenant du métaldéhyde (granulés bleutés) ont un goût qui plaît aux chiens et chats. Dans les 2 heures suivant l'ingestion, l'animal est atteint de troubles nerveux et peut mourir dans les heures ou les jours qui suivent.

Les insecticides

Nous avons tous déjà utilisé du Baygon ou du Vapona pour lutter contre les insectes dans nos maisons. Ces produits sont normalement inoffensifs pour les mammifères, car leur organisme les inactive. Mais un surdosage ou un usage inadéquat (espaces clos, animaux de moins de 3 mois) peuvent induire des troubles nerveux et digestifs. Avec un traitement symptomatique adapté, ces troubles disparaissent en 1 à 3 jours. Des insecticides sont également présents dans les sprays et colliers antiparasitaires pour animaux. Le respect des conditions d'utilisation protège l'animal de toute intoxication.

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Mardi 21 Décembre 2004 : 01h00
A lire aussi
Quand Minou explore la maison Publié le 06/06/2005 - 00h00

Lorsque votre chat explore la maison, il ignore les dangers qu'elle lui réserve. En effet, malgré sa prudence, sa curiosité et son goût prononcé pour le jeu l'exposent à des mésaventures aux conséquences plus ou moins graves.

Plus d'articles