Les démangeaisons cutanées des chiens et des chats: le parasitisme

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Mardi 09 Novembre 2004 : 01h00
-A +A
Nous avons déjà tous ressenti les désagréables sensations que provoquent les démangeaisons cutanées. En effet, des piqûres d'insectes aux allergies, notre peau doit faire face à de nombreuses agressions ! Celle des animaux aussi.

Nos animaux de compagnie ne sont pas à l'abri de ces troubles, et il est important d'y être attentif pour pouvoir y remédier et leur offrir ainsi le confort de vie qu'ils méritent à nos côtés. Chez nos chiens et chats, l'envie de se gratter peut être générée par de nombreuses causes, dont les parasites.

Les insectes

La puce est un petit insecte brun foncé que l'on peut voir courir sur la peau des chiens et chats surtout au printemps et en été. Elle ne peut pas vivre sur l'homme mais peut néanmoins le piquer de façon ponctuelle. Après avoir digéré le sang de leur victime, les puces laissent dans les poils des « crottes » qui se dissolvent dans l'eau, laissant apparaître un pigment rouge correspondant à l'hémoglobine. La salive des puces est de surcroît fortement allergisante.Un second insecte parasite nos animaux : le pou. Ce parasite infeste surtout les jeunes animaux malades et/ou mal entretenus. Il existe plusieurs espèces de poux qui sont chacunes spécifiques à une espèce animale. Le pou du chien et celui du chat ne parasitent donc pas l'homme. Ils vivent sur la peau et pondent leurs oeufs (lentes) que l'on peut observer, fermement attachés aux poils.

Les acariens

Les acariens sont les parasites responsables des gales. La gale sarcoptique atteint surtout le chien. L'acarien et ses sécrétions provoquent des démangeaisons. Le chien se gratte et occasionne des plaies qui peuvent se surinfecter. Les lésions sont le plus souvent localisées au départ sur le bord des oreilles, les coudes et les genoux. En l'absence de traitement, elles se généralisent. La cheyletiellose est un deuxième type de gale. L'acarien cheyletiella parasite chiens, chats et lapins. La présence du parasite induit au niveau du dos une peau grasse et des pellicules. Les démangeaisons sont d'intensité variable selon les cas. Enfin, la gale notoédrique est rencontrée le plus souvent chez le chat. L'acarien responsable de cette gale provoque des démangeaisons intenses et l'apparition de croûtes grises au niveau des oreilles, de la tête et du cou.Ces trois acariens sont extrêmement contagieux d'un animal à l'autre, et peuvent parasiter un humain en contact avec un animal atteint. On ne peut pas les voir à l'oeil nu, leur identification nécessite l'usage d'un microscope.Enfin, à la fin de l'été et en automne, un acarien nommé trombicula pond des oeufs dans l'environnement. L'adulte ne vit pas sur nos animaux, mais ses larves orange vif issues des oeufs attendent le passage de nos amis pour les parasiter et les piquer. Ces larves forment de petits amas de couleur orange au niveau de la base des oreilles, entre les doigts, dans les plis de la peau, et sur l'abdomen.

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Mardi 09 Novembre 2004 : 01h00
A lire aussi
Piqûres d'insectes Publié le 06/09/2001 - 00h00

Plusieurs insectes et parasites peuvent nous piquer, soit pour se nourrir, soit pour se défendre.Poux, acariens de la gale, puces, tiques, abeilles, guêpes, moustiques, aoûtats et taons causent certains désagréments lorsqu'ils nous piquent.

Infestation par les puces: en hiver aussi! Publié le 26/11/2007 - 00h00

L'hiver approche à grand pas et les températures commencent à diminuer. Mais il convient de rester vigilant, vos chiens et chats ne sont pas à l'abri des larves de puces qui les attendent patiemment dans la maison!

Les puces des chats et des chiens Publié le 20/09/2004 - 00h00

Parmi les hôtes indésirables qui infestent nos animaux domestiques et nos maisons se trouvent les puces. Face à ces petits êtres sauteurs et piqueurs assoiffés de sang, vigilance et prévention s'imposent !

Plus d'articles