DMLA : les recommandations officielles !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 04 Octobre 2012 : 09h11
Mis à jour le Jeudi 04 Octobre 2012 : 10h02

La DMLA, vous connaissez ?

Ce sont les initiales de la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age, une maladie qui, dans les pays industrialisés, représente la première cause de malvoyance chez les personnes de plus de 50 ans.

Afin d’améliorer le diagnostic et la prise en charge de la DMLA, la Haute Autorité de Santé (HAS) vient de publier des recommandations officielles.

Quand penser à une DMLA ?

La DMLA est une maladie dégénérative de la rétine qui débute après l’âge de 50 ans et qui entraîne une perte progressive de la vision centrale.

Il est recommandé de rechercher une DMLA chez toute personne de plus de 50 ans qui ressent une perception déformée des lignes droites et des images, associée ou non à une baisse de l’acuité visuelle.

La HAS précise que d’autres signes visuels peuvent être présents en cas de DMLA débutante :

  • une ou plusieurs taches sombres perçues par le patient (appelées scotomes),
  • une diminution de la perception des contrastes,
  • une gêne en vision de nuit,
  • une difficulté à la lecture.

Face à de tels signes, il faut consulter rapidement,dans un délai d’une semaine, un ophtalmologiste pour des examens plus approfondis :

  • mesure de l’acuité visuelle,
  • fond de l’œil au biomicroscope,
  • angiographie à la fluorescéine,
  • tomographie en cohérence optique.

Dans certains cas (DMLA exsudative), un traitement par anti-VEGF est mis en place en urgence (dans les 10 jours).

Lorsque la baisse de l’acuité visuelle est devenue invalidante, le traitement consiste en une rééducation de la basse-vision impliquant ophtalmologiste, orthoptiste et médecin traitant, et sur l’utilisation d’aides optiques.

PUB

Le patient doit procéder à une auto-surveillance

Le patient doit être informé sur les conséquences de cette maladie et sur les modalités des traitements. Mais il doit aussi participer au dépistage de la DMLA, en effectuant régulièrement une auto-surveillance de la vision centrale de ses deux yeux (recherche de lignes droites déformées) à partir d’une grille d’Amsler.

Pour faire ce test : http://www.dmla-humide.ch/page/content/index.asp?MenuID=2461&ID=3189&Menu=28&Item=7.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 04 Octobre 2012 : 09h11
Mis à jour le Jeudi 04 Octobre 2012 : 10h02
Source : Communiqué de presse de la HAS, 27 septembre 2012.
PUB
PUB
A lire aussi
Du poisson pour voir loin Publié le 15/06/2009 - 00h00

Non seulement les oméga-3 préviennent la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), une maladie oculaire, mais en plus, ils freinent la progression de cette maladie chez les personnes déjà atteintes. On peut donc recommander aux personnes touchées, ainsi qu'à celles qui sont à risque...

DMLA : des traitements parfois très coûteux…Publié le 02/09/2013 - 07h36

La DMLA, initiales de dégénérescence maculaire liée à l'âge, est une maladie qui affecte la rétine et dont la fréquence ne cesse d’augmenter en raison du vieillissement de la population. Or on ne sait actuellement pas guérir cette maladie. En revanche, il existe des traitements, dont des...

Plus d'articles