DMLA : faites-vous dépister dès 55 ans !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 22 Juin 2015 : 11h09
Mis à jour le Lundi 22 Juin 2015 : 11h38

Durant une semaine du 22 au 26 juin, à l’occasion des 9e Journées nationales d’information et de dépistage de la DMLA, toutes les personnes de 55 ans et plus sont invitées à prendre rendez-vous chez un ophtalmologiste pour un dépistage de la DMLA, maladie insidieuse à l’origine d’une dégradation visuelle.

La DMLA s’installe progressivement, sans symptôme

Le risque de DMLA augmente avec l’âge. C’est la macula, zone centrale de la rétine responsable de la vision fine et des détails qui est affectée.

En France, la DMLA ou Dégénérescence maculaire liée à l’âge est la première cause de malvoyance et de cécité après 50 ans. Or au début, cette maladie ne s’accompagne d’aucun symptôme. C’est pourquoi de nombreuses personnes sont atteintes de DMLA sans le savoir. Et lorsque des symptômes apparaissent, les premières lésions sont déjà irréversibles. D’où l’enjeu du dépistage de cette maladie le plus très tôt possible. La bonne nouvelle est que le dépistage repose sur un simple fond d’œil. Il suffit donc de se rendre tous les ans, à partir de 55 ans, chez un ophtalmologiste pour repérer la DLMA et bénéficier d’un éventuel traitement et/ou de mesures préventives associées à un programme de surveillance adapté. On peut ainsi éviter la dégradation visuelle et les complications.

PUB

Les signes d’alerte de la DMLA

À défaut, certains signes évocateurs doivent amener à consulter en urgence :

  • Baisse visuelle, baisse des contrastes, difficultés à voir les détails.
  • Assombrissement, besoin d’un éclairage plus fort.
  • Flou visuel, brouillard.
  • Ternissement des couleurs.
  • Déformation visuelle, notamment des lignes droites.
  • Perception d’une tache centrale.
  • Lettres manquantes dans un texte.

Il existe également des facteurs de risque. Outre l’âge, le tabagisme, les antécédents familiaux de DMLA ou maculopathie liée à l’âge, l’obésité, les mauvaises habitudes alimentaires.

En conclusion : le dépistage, c’est tous les ans à partir de 55 ans !

Pour en savoir plus : www.journees-dmla.fr ou 0800 00 24 26

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 22 Juin 2015 : 11h09
Mis à jour le Lundi 22 Juin 2015 : 11h38
Source : Association DMLA, www.journees-dmla.fr

PUB
PUB
A lire aussi
DMLA : comment la repérer, la traiter et surtout...l'éviter ? Publié le 01/07/2013 - 11h39

La DMLA, dégénérescence maculaire liée à l'âge, est une maladie dégénérative de la partie centrale de la rétine. Après 75 ans, elle touche une personne sur quatre. Elle évolue silencieusement durant de longues années mais les lésions sont irréversibles, d’où l’importance d’un...

DMLA : symptômes, dépistage et traitement Publié le 21/05/2007 - 00h00

La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) est une affection de la zone centrale de la rétine. Les traitements actuels ne permettent pas de guérir mais de freiner, voire stopper son évolution. Il est donc impératif de se faire dépister précocement.

Du poisson pour voir loin Publié le 15/06/2009 - 00h00

Non seulement les oméga-3 préviennent la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), une maladie oculaire, mais en plus, ils freinent la progression de cette maladie chez les personnes déjà atteintes. On peut donc recommander aux personnes touchées, ainsi qu'à celles qui sont à risque...

Plus d'articles