Deux groupes foudroyés en moins de 24 heures

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 22 Août 2012 : 09h29
Mis à jour le Mercredi 22 Août 2012 : 10h03
-A +A

Foudroyées alors qu’elles étaient sur une plage de l’ile d’Olérondeux femmes sont passées à côté de la catastrophe. Moins de 24 heures après, cinq autres personnes ont également été foudroyées dans un parc d’accrobranche, aux pieds des Pyrénées. Ce n’est pas si surprenant : la foudre touche le sol français environ 2 millions de fois par an - surtout entre juin et septembre - provoquant une centaine d'électrisations chez l'homme, pour la très grande majorité, non mortelles.

Une dizaine d’électrisations mortelles par an

La foudre correspond à un courant électrique de 50.000 ampères et de 30 millions de volts, qui dégage une température moyenne de 8.000°C. De quoi terrasser un humain ! Ainsi, lorsque la foudre s'abat directement sur une personne ou à sa proximité immédiate, elle peut la tuer sur le coup en provoquant un arrêt cardiaque. Il peut aussi ne rien se passer : certaines victimes de la foudre ne se rendent même pas compte qu'elles ont été foudroyées !

Enfin, des séquelles sont possibles, en particulier :

  • des brûlures superficielles ou des lésions ORL (rupture du tympan due au souffle de l'explosion pouvant déboucher sur une surdité passagère),
  • des lésions neurologiques (fourmillements, voire paralysie des membres, confusion, amnésie de l’accident),
  • ou même, des lésions oculaires en raison d’une brûlure de la cornée,
  • un stress post-traumatique important peut enfin apparaître.

Pour toutes ces raisons, une personne foudroyée doit toujours être vue aux urgences de l’hôpital pour examen et surveillance, même si elle ne se plaint de rien sur le moment.

Des mesures de protection efficaces

Pour éviter de faire partie des victimes de la foudre, certaines règles de sécurité s’imposent :

  • vérifier la météo avant toute randonnée (surtout en montagne),
  • et ne pas sortir par temps d'orage.

Si malgré ces précautions, on est surpris par l’orage, la règle d’or est de ne pas offrir de pointe à la foudre :

  • Il ne faut pas se tenir debout, encore moins sous un poteau, un arbre ou un clocher.
  • Ne rien toucher qui puisse conduire le courant comme une clôture métallique.
  • Se séparer de plusieurs mètres les uns des autres pour ceux qui sont en groupe.
  • Se réfugier dans un abri en dur ou dans une voiture (antenne rabattue), mais pas dans un cabanon, ni une cabine téléphonique.
  • À défaut d'abri, s’accroupir au sol, pieds bien groupés et si possible dans un endroit creux. Tant pis si l’on est détrempé par la pluie, au moins, c’est sans danger !
Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 22 Août 2012 : 09h29
Mis à jour le Mercredi 22 Août 2012 : 10h03
Source : AFP
A lire aussi
Faire du barbecue sans danger Publié le 09/06/2008 - 00h00

Avec le retour des beaux jours, quoi de plus agréable que cuisiner et dîner en plein air ? Les barbecues sont de sortie pour le plus grand plaisir des grands et des moins grands, mais demandent un soupçon de savoir-faire et un zeste de prudence.

11 trucs à savoir en cas de brûlure Publié le 22/06/2009 - 00h00

Les petites brûlures sont des accidents assez courants (eau bouillante, plat au sortir du four, barbecue, cheminée, coup de soleil...). Heureusement, les brûlures graves et étendues sont plus rares. Mais quelles que soient les circonstances, comment réagir ? Quels sont les bons gestes d'urgence...

L’ingestion d’une pile plate est une urgence ! Publié le 25/08/2010 - 08h13

La taille des piles s’est considérablement réduite, à tel point que nombre d’entre elles sont désignées par piles « bouton ». Le problème est qu’elles peuvent très facilement être avalées par les enfants. Non seulement ces piles peuvent étouffer les tout-petits, mais en...

Plus d'articles