Détecter et soigner les troubles urinaires chez les chats

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Lundi 02 Juin 2008 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 14 Janvier 2015 : 18h28
-A +A

Les troubles urinaires diminuent le confort de vie de votre chat et peuvent mettre sa vie en danger.

Il est important de les reconnaître pour les traiter à temps…

Reconnaître les troubles urinaires chez les chats

Les cystites induisent une douleur qui se traduit souvent par un changement de comportement de votre chat.

  • Il peut être anormalement agité ou au contraire se cacher, rester prostré et refuser de s'alimenter.
  • En outre, un chat habituellement propre peut uriner à l'intérieur ou en dehors de son bac s'il est atteint d'une cystite.
  • Il peut aussi se lécher anormalement la région génitale et émettre plus fréquemment de petites quantités d'urine qui peut avoir une couleur anormalement rosée si elle contient du sang.
  • Enfin, si votre chat se met fréquemment sur son bac mais ne parvient pas à uriner normalement, rendez-vous immédiatement chez votre vétérinaire car il est peut être victime d'une obstruction urinaire.

Origine des troubles urinaires chez les chats

La cause de l'inflammation de la vessie est parfois inconnue : on parle alors de cystite "idiopathique".

Elle pourrait être favorisée par un amincissement du film protecteur recouvrant la paroi interne de la vessie, composé de substances nommées glycosaminoglycanes. Ainsi moins bien protégée, la vessie peut être le siège d'inflammation et d'infection bactérienne.

Une autre cause fréquente de cystite est la formation de cristaux dans l'urine.

Il existe plusieurs type de cristaux qui apparaissent lorsque l'acidité de la vessie est favorable à leur formation. Les 2 sortes les plus fréquentes sont les cristaux de struvites (urine peu acide) et les oxalates de calcium (urine plus acide). Outre l'inflammation de la vessie qu'ils provoquent, ces cristaux peuvent se rassembler pour former des calculs obstruant le passage de l'urine.

Enfin, les tumeurs et les infections bactériennes peuvent également induire des troubles urinaires chez votre chat.

Certains chats sont à risque de troubles urinaires

  • Votre chat présente plus de risque de souffrir de troubles urinaires s'il est obèse et sédentaire (manque d'activité, vie en appartement).
  • Les chats stérilisés sont également plus fréquemment atteints.
  • Le stress pourrait aussi produire des conditions favorables au développement d'inflammation de la vessie.
  • En outre, il n'y a pas de prédisposition sexuelle pour le développement de troubles urinaires, mais les mâles sont plus fréquemment victimes d'obstruction urinaire à cause de l'anatomie de leurs voies urinaires, plus longues et plus étroites que celles des femelles.
  • Enfin, il est important que votre chat ait un accès permanent à une eau propre et fraîche et un bac à litière nettoyé fréquemment afin qu'il n'hésite pas à se désaltérer et à uriner confortablement !
Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Lundi 02 Juin 2008 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 14 Janvier 2015 : 18h28
A lire aussi
Les cristaux et calculs urinaires du chat Publié le 19/10/2004 - 00h00

Si votre chat se rend fréquemment dans sa litière, n'y laisse que quelques gouttes d'urine, s'il y fait des efforts infructueux sans pouvoir vider sa vessie ou s'il se plaint en urinant, réagissez sans attendre.

L'incontinence urinaire du chien Publié le 17/01/2005 - 00h00

Les pertes urinaires involontaires des chiens menacent leur santé et l'hygiène de la maison. La compréhension de l'origine de ces troubles permet un traitement adéquat.

Cystite : buvez, éliminez ! Publié le 06/11/2000 - 00h00

La cystite ou inflammation de la vessie est très fréquente, surtout chez la femme. Elle est caractérisée par des sensations de brûlures en urinant associées à de fréquentes envies d'uriner. Elle guérit facilement et rapidement à condition de bien suivre le traitement et surtout d'observer...

Plus d'articles