Comment ne pas prendre 5 kilos pendant les fêtes, ne pas les passer aux Urgences et retourner au bureau sans être épuisé

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 15 Décembre 2004 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 10 Octobre 2013 : 11h35
-A +A

Le calendrier des Fêtes de fin d'année est particulier. Elles se déroulent pendant un week-end. Comment les gérer sans trop de stress ?

Cette année, pas de viaduc pour les Fêtes, même pas un petit pont de rien du tout. C'est vraiment le moment d'utiliser autant que faire se peut les RTT.

Comment ne pas prendre 5 kilos

  • Ne faites pas un régime draconien pendant les jours précédents, dans l'idée de faire de la place, prendre vos précautions, nettoyer votre organisme en prévision, etc. Le seul résultat que vous obtiendrez sera d'être frustré et affamé. Ce qui vous conduira tout à fait naturellement, sinon à vous gaver, à manger et boire très au-dessus de vos besoins (sous prétexte que), et donc de stocker.
  • Au cours de ces jours « avant », mangez normalement. Surtout de bonnes grosses soupes de légumes le soir, des grillades, des poissons, du pain, des fruits et des laitages.
  • Lors de l'Arbre de Noël externe (entreprise, club(s), association, municipalité, etc.), deux stratégies : . un magnifique buffet s'offre à vous : dînez sur place mais ne faites pas deux repas ; . vous constatez seulement des assiettes de cacahuètes et biscuits salés : grignotez-en deux par politesse et rentrez dîner à la maison.Dans l'un et l'autre cas, buvez beaucoup d'eau.
  • Juste avant de vous rendre aux dîners des réveillons et des déjeuners de Noël et Jour de l'an, mangez quelque chose : du pain, du fromage blanc, une pomme (mais pas du saucisson ou n'importe quel autre truc gras !) et buvez de l'eau. Si vous y arrivez affamé, vous serez de mauvaise humeur et vous mangerez trop.
  • A table pendant les réveillons et les déjeuners de Noël et Jour de l'an, écoutez-vous : vous n'avez plus faim ? Arrêtez de manger. Ne remplissez pas trop votre assiette, vous ne serez pas obligé de la terminer par politesse. Désaltérez-vous à l'eau, pas au vin ou au champagne, réservez-les pour le plaisir.
  • Entre les réveillons et les déjeuners de Noël et Jour de l'an : . préservez votre environnement : n'installez pas partout, au bureau ou à la maison, des boîtes ou coupes de chocolats, fruits secs, etc. Les boules de Noël dans une coupe, c'est plus joli et ça ne se mange pas, . buvez deux fois plus d'eau que d'habitude.

Comment éviter un séjour aux Urgences

Motifs les plus fréquents de visites imprévues dans ces lieux : brûlures, intoxications et accidents de voiture.Quand vous cuisinez : attention aux manches de casseroles. Jamais à l'extérieur : c'est ainsi qu'elles se renversent et brûlent (vous ou un enfant). N'ouvrez pas un four sans un gant protecteur. Ne laissez jamais une bassine de friture sans surveillance (ce mode de cuisson est de surcroît déconseillé en période de fêtes pour cause de cuisine trop grasse et prise de kilos). Bougies : elles brûlent et peuvent mettre le feu. Surveillez les enfants. Intoxications :

  • gui et houx, leurs fruits sont toxiques. Attention avec les jeunes enfants ;
  • coquillages : ils doivent être frais, vivants. Si l'un d'eux ne bouge pas sous l'acidité ou la pointe d'un couteau, son destin n'a pas d'autre voie que la poubelle ;
  • attention avec tous les produits des traiteurs : ils ont dû en préparer beaucoup à l'avance d'où de possibles problèmes de conservation. La vigilance s'impose. La vérification de la température de votre réfrigérateur aussi, et surtout s'il est rempli au maximum ;
  • ivresse : cela fait partie des intoxications. Celle-ci est à l'alcool.

accidents de voiture.Quand vous cuisinez : attention aux manches de casseroles. Jamais à l'extérieur : c'est ainsi qu'elles se renversent et brûlent (vous ou un enfant). N'ouvrez pas un four sans un gant protecteur. Ne laissez jamais une bassine de friture sans surveillance (ce mode de cuisson est de surcroît déconseillé en période de fêtes pour cause de cuisine trop grasse et prise de kilos). Bougies : elles brûlent et peuvent mettre le feu. Surveillez les enfants. Intoxications :

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 15 Décembre 2004 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 10 Octobre 2013 : 11h35
A lire aussi
Vacances : déjouez les pièges à kilos ! Publié le 08/07/2011 - 09h59

Quelle que soit la destination de vos vacances, dans chaque région de France, dans chaque pays, vous allez rencontrer des pièges à kilos : des chichis sur la plage aux bières en Allemagne, en passant par les pâtes et les gelati en Italie, ils ne manquent pas....

Amaigrissement, les 7 pièges à éviter Publié le 16/01/2009 - 00h00

Vous souhaitez perdre du poids ? Vous faites déjà beaucoup d'efforts pour un résultat insatisfaisant ? Etes-vous sûr de bien vous y prendre ? Voici une petite liste des pièges les plus classiques qui empêchent l'aiguille de la balance de pencher du bon côté.

Repas de fin d'année : stratégie plaisir et bien-être Publié le 23/12/2011 - 08h32

À la fin de cette période de festivités presque ininterrompues, votre système digestif commence à renâcler. Mais vous devez encore assurer pour le réveillon et peut-être le déjeuner du 1er janvier. Comment gérer pour manger avec plaisir et éviter les lendemains difficiles ?

Mesures simples anti-kilos ! Publié le 31/12/2008 - 00h00

La prise de poids n'est pas une fatalité. On peut, avec des mesures simples et de bon sens, ne pas grossir et même maigrir. Il suffit de manger moins gras, moins sucré et de bien mâcher tout ce que l'on mange.

Plus d'articles