Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

Comment bien choisir vos yaourts

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mardi 01 Mars 2016 : 20h37
Mis à jour le Mercredi 02 Mars 2016 : 10h03
-A +A

Pas facile de choisir ses yaourts tellement les rayons sont vaste, d’autant plus qu’on se gèle devant.

Natures ou aux fruits ? 0% ou entiers ? Lait de vache, de chèvre, de brebis ? Laits fermentés ou yaourts ?

Yaourts natures ou aux fruits ?

Les yaourts aux fruits contiennent une infime quantité de fruits (6% environ) quel que soit l’indication alléchante sur l’étiquette : « fruits entiers » ou « lit de fruits » etc.

Ils sont sucrés : l’équivalent au moins de 2 morceaux de sucre y a été ajouté.

Ils contiennent des arômes, pas toujours naturels et des colorants.

Le bon choix : yaourts nature, évidemment !

En aucun cas, un yaourt aux fruits ne peut remplacer un fruit.

Yaourts 0% ou entiers ?

Un yaourt au lait entier, c’est 85 calories. Un yaourt à 0%, c’est 50 calories.

En économisant 35 calories, vous vous privez des vitamines A et D du yaourt entier puisque celles-ci accompagnent les lipides. Ca ne vaut pas le coup.

Lait de vache, de chèvre ou de brebis ?

Les yaourts au lait de vache ou de chèvre apportent le même nombre de calories et les mêmes nutriments. En revanche, le yaourt au lait de brebis est plus gras : 135 calories pour un pot. Mieux vaut qu’il ne soit pas quotidien.

Les laits fermentés sont bien des yaourts bien qu’ils n’aient pas droits à ce nom car ils ont des ferments supplémentaires. Ils sont une meilleure source de probiotiques. Mais là aussi, choisissez-les nature !

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mardi 01 Mars 2016 : 20h37
Mis à jour le Mercredi 02 Mars 2016 : 10h03
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat
A lire aussi
Yaourts et laits fermentés Publié le 10/07/2001 - 00h00

Les français sont parmi les plus gros consommateurs de yaourts et de laits fermentés. Est-ce parce que nous voulons tous devenir centenaires ?

Bébé : quel est le bon lait ? Publié le 14/11/2011 - 10h31

Le lait de sa maman, en priorité. Mais lorsque, pour différentes raisons physiques ou psychologiques, celui-ci est ou devient absent, votre pédiatre va prescrire un lait infantile. Ils sont légion. Comment s'y reconnaître ?

Plus d'articles