Cholestérol : la mauvaise réputation de l'oeuf n'est pas fondée

Mise à jour le 08/10/2010 - 16h48
-A +A

On conseille souvent à ceux qui se font soigner pour un cholestérol élevé de limiter leur consommation d'oeufs car ceux-ci sont riches en cholestérol… Pourtant, les études montrent qu'ils ne perturbent pas les taux de lipides sanguins et ne sont pas à l'origine de maladies cardiovasculaires. A contrario, ils sont riches en vitamines, oligoéléments, protéines, etc. Et si on réhabilitait les oeufs ?

Les oeufs ont mauvaise réputation

Ceci est dû à leur taux élevé en cholestérol qui les a naturellement fait classer dans les aliments à éviter chez ceux qui ont trop de cholestérol. Pourtant, aucune étude n'a montré leur effet nocif. Au contraire, plusieurs études ont démontré leur innocuité dont une portant sur 110.000 hommes et suggérant que la consommation d'un oeuf par jour n'avait aucune incidence en terme de maladie cardiovasculaire. D'autres études ont souligné qu'une alimentation riche en oeufs n'avait que des effets mineurs, voire aucun effet sur le taux de cholestérol sanguin.

Les oeufs sont pauvres en graisses saturées

Comment expliquer ce faible impact de l'oeuf sur le cholestérol sanguin ? Il existe deux raisons à cela. La première est que l'excès de cholestérol sanguin est principalement d'origine endogène, les 2/3 du cholestérol de l'organisme provenant de la dégradation des membranes cellulaires qu'il compose. La deuxième est que les graisses vraiment pathogènes pour l'organisme, celles qui font des dégâts sur les artères, sont les graisses saturées (charcuteries, beurre, crème, viandes grasses) et les graisses trans-saturées (huiles végétales hydrogénées que l'on retrouve dans de nombreux aliments industriels). Or, non seulement l'oeuf ne contient pratiquement pas de graisses saturées, mais il est aussi riche en :

  • antioxydants comme les carotènes qui donnent sa belle couleur jaune au jaune d'oeuf. Parmi ceux-ci, la lutéine et la zéaxanthine sont particulièrement utiles en prévention des cataractes, des dégénérescences maculaires liés à l'âge, des maladies cardiovasculaires et des cancers…
  • sélénium, zinc, vitamines B (B2, B5, B9, B12), vitamines A, E et D ;
  • protéines contenues dans le blanc d'oeuf. Elles sont très utiles à la construction de l'organisme ;
  • choline qui est particulièrement utile pour le cerveau.

 

Initialement publié le 24/04/2006 - 02h00 et mis à jour le 08/10/2010 - 16h48
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Pourquoi et quand manger des œufs ? Mis à jour le 02/04/2013 - 00h00

On nous dit de diminuer notre consommation de viande, mais nous avons toujours autant besoin de protéines animales. Les poissons sont une alternative mais pas facile au quotidien. Les œufs sont le bon recours.

Peut-on manger des œufs ? Publié le 28/03/2013 - 13h39

Les oeufs sont accusés d'augmenter le cholestérol . Est-ce bien vrai ? Combien d' oeufs par semaine peut-on manger sans mettre son coeur en danger ? Savez-vous par ailleurs qu'ils sont riches en oméga-3 ? Encore faut-il savoir les choisir...

Cholestérol : la mauvaise réputation de l'oeuf n'est pas fondée Publié le 08/10/2010 - 16h48

On conseille souvent à ceux qui se font soigner pour un cholestérol élevé de limiter leur consommation d'oeufs car ceux-ci sont riches en cholestérol … Pourtant, les études montrent qu'ils ne perturbent pas les taux de lipides sanguins et ne sont pas...

Qui peut manger des oeufs ? Mis à jour le 26/04/2010 - 02h00

Selon une idée très répandue, ce sont les personnes qui présentent un excès de cholestérol qui doivent limiter leur consommation d'oeufs . Or cette idée est fausse. A priori, seuls les diabétiques doivent se limiter. Parallèlement, de nouvelles étude...

Plus d'articles