Chiens et chats : attention au soleil!

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Lundi 25 Juin 2007 : 02h00
-A +A
Même s'il est très apprécié par bon nombre d'entre nous, plus personne n'ignore aujourd'hui que le soleil a des effets ravageurs sur la peau et favorise l'apparition de tumeurs souvent malignes. Et nos petits carnivores domestiques ne sont pas épargnés !

Animaux sensibles

Malgré la protection que leur offre leur pelage, les chiens et chats peuvent être sujets aux attaques des rayons ultraviolets, même si la fréquence de ce problème est nettement plus faible que chez l'homme. Les zones peu ou pas recouvertes de poils ainsi que les endroits où la peau est la plus fine sont les plus sensibles au soleil. En outre, certaines races d'animaux ont une sensibilité accrue aux effets des ultraviolets, notamment les chiens nus du Mexique et les chats sphinx qui ont une peau entièrement glabre ou encore les chiens à pelage peu dense (bull terrier, dalmatien, boxer, whippet). Enfin, les animaux ayant un pelage blanc et plus particulièrement les chats blancs doivent être protégés contre une exposition intense au soleil, la fréquence de développement de lésions produites par les UV étant plus importante chez eux.

Gare au coup de soleil!

Les UVA et UVB, ultraviolets produits par le soleil, sont tous deux dangereux pour la peau des animaux et peuvent induire une inflammation profonde de celle-ci. Les UVA induisent surtout une pigmentation noire de la peau alors que les UVB sont responsables de rougeurs ainsi que d'une prolifération anormale de l'épiderme. Parfois, une transformation tumorale cancéreuse peut même apparaître. C'est ainsi que chez les chiens et chats très exposés aux rayons solaires, des lésions de « kératose actinique » peuvent survenir. Cette maladie se traduit par une inflammation cutanée profonde et un épaississement irrégulier de la peau. Chez les chats à pelage blanc ou au pelage comprenant des zones blanches, une exposition au soleil peut être responsable de l'apparition de rougeurs notamment au niveau du bord des pavillons auriculaires. Chaque été, les lésions deviennent de plus en plus marquées avec apparition d'épaississements de la peau et de croûtes. Une transformation de ces lésions en tumeur cancéreuse nommée « carcinome épidermoïde » n'est pas rare. Afin de faire le diagnostic de kératose actinique ou de carcinome épidermoïde, votre vétérinaire devra procéder à une biopsie qui sera analysée au microscope dans un laboratoire.

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Lundi 25 Juin 2007 : 02h00
A lire aussi
Kératose actinique : une affection de la peau liée au soleil Publié le 22/07/2013 - 08h54

Redoublez de méfiance vis-à-vis du soleil. Outre les brûlures et le risque de mélanome, le soleil peut favoriser l’apparition d’une kératose actinique. Cette affection cutanée résulte d'expositions au soleil excessives et peut aussi augmenter le risque d’un autre cancer de la peau, le...

Ultraviolets : les conséquences du soleil sur notre peau Publié le 29/06/2016 - 13h21

Le soleil est un ami à apprivoiser. A juste dose il dore notre peau, booste notre moral. Mais des surexpositions aux rayons ultraviolets peuvent avoir des conséquences sérieuses. Zoom sur les effets du soleil sur notre peau des plus agréables aux plus dangereux.

Plus d'articles