Les bonbons, 1ère cause d’étouffement

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 02 Août 2013 : 15h55
Mis à jour le Vendredi 02 Août 2013 : 16h54

Selon une étude américaine, les bonbons représentent la première cause d’étouffement chez les enfants.

© Istock

Le plus souvent, les enfants s’étouffent avec un bonbon dur

Afin de déterminer les principales causes d’étouffement non-mortel chez les enfants de moins de 15 ans, des chercheurs américains ont analysé les données médicales de 112.000 enfants pris en charge aux urgences pédiatriques hospitalières entre 2001 et 2009, soit 12.400 cas d’étouffement par an liés à un aliment. La moyenne d’âge de ces enfants est de 4,5 ans, mais les moins d’un an représentent à eux seuls 38% des cas. À noter également qu’il s’agit majoritairement de garçons (55,4%).

Durant cette période, 16.100 enfants se sont étouffés avec un bonbon à croquer, faisant de ce dernier la première cause d’étouffement alimentaire, avec 15,5% de cas d’étouffement, tandis que les autres types de bonbons représentent 12,8%.

PUB

Quelles sont les autres causes d’étouffement alimentaire ?

Après les bonbons, c’est la viande qui pose problème (12,2%), immédiatement suivie par les os (12%).

En pratique, tout parent doit savoir comment réagir en cas d’étouffement : http://www.e-sante.fr/etouffement/guide/906.

Enfin, rappelons qu’il ne faut rien laisser à portée de main des jeunes enfants qui pourraient mettre à leur bouche des objets (pile bouton par exemple) ou encore des aliments durs (cacahuète, bonbon) susceptibles de rester coincés dans la gorge...

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 02 Août 2013 : 15h55
Mis à jour le Vendredi 02 Août 2013 : 16h54
Source : Chapin M.M. et al., Pediatrics, July 29, 2013, doi: 10.1542/peds.2013-0260, http://pediatrics.aappublications.org/content/early/2013/07/23/peds.2013-0260.
PUB
PUB
A lire aussi
Et si on s'empoisonnait à coup de colorants ? Publié le 17/09/2007 - 00h00

Il y a déjà longtemps que l'on suspecte certains colorants alimentaires et autres additifs d'avoir des effets nocifs, plus particulièrement sur le comportement des enfants, dont l'hyperactivité. Quelques-uns ont été retirés du marché, beaucoup d'autres perdurent.

Protégez les enfants des accidents domestiquesPublié le 17/09/2003 - 00h00

Plus vulnérables que les adultes, les enfants sont les premières victimes des accidents domestiques. Pourtant, la grande majorité de ces accidents pourrait être évitée grâce à des précautions simples et de bon sens. Découvrez les mesures à prendre pour sécuriser votre environnement et...

Mon enfant est constipéPublié le 29/01/2003 - 00h00

Le terme de constipation est devenu subjectif. Il faut bien différencier l'affection occasionnelle de la constipation chronique, qui elle nécessite une consultation chez le médecin. Sinon, voici quelques repères et conseils pour déconstiper.

Plus d'articles