Le biofeedback, une manière inhabituelle de se soigner...

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 24 Décembre 2007 : 01h00
-A +A
Il peut soigner l'hypertension artérielle, le vaginisme, le syndrome de Raynaud, certains maux de tête, etc. C'est le biofeedback. Son principe est simple, mais pas si facile à expliquer : il s'agit de permettre à une personne de visualiser un phénomène qui se produit dans son corps et dont elle n'a pas conscience. Une fois ce phénomène visualisé, il est possible d'agir dessus de manière volontaire, chose auparavant impossible. On parle aussi de rétrocontrôle. Ici, votre mental peut vous aider à guérir, c'est ce qu'on appelle le biofeedback.

Un exemple des potentialités du biofeedback

Un exemple pratique : Marie souffre de vaginisme. Les muscles autour de son vagin se contractent très fortement, bloquant toute tentative de relation sexuelle. Marie n'a pas conscience de ces contractions, et elles ne sont pas volontaires. Mais, quand à l'aide d'un appareil d'enregistrement, sa kinésithérapeute lui montre sur un écran ces contractions visibles, elle peut commencer à entraîner Marie à détendre ses muscles. Marie parviendra d'ailleurs à serrer ou desserrer ses muscles à volonté. C'est à partir de ces exercices qu'elle pourra réussir à faire l'amour de manière simple et naturelle, sans que son corps se rebelle.Le principe du biofeedback est donc de rendre possible une action volontaire qui était impossible auparavant. Il est utilisé dans un grand nombre de domaines et devrait sans doute prendre de l'ampleur. Son atout ? C'est une méthode qui permet aux personnes de devenir autonomes et de s'aider elles-mêmes à aller mieux. Ses limites ? Sa diffusion due au fait qu'il est bien plus compliqué à mettre en oeuvre que la prise d'un médicament inscrit sur une ordonnance !

Quelles sont les autres sortes de biofeedback ?

Il est possible d'enregistrer la cohérence cardiaque, c'est-à-dire l'harmonie du rythme entre les différents battements cardiaques, leur régularité. Ensuite, on peut agir sur ce phénomène par des méthodes très simples de respiration ou de relaxation. Que peut-on en retirer ? Une baisse de la tension artérielle, ce qui fait que cette méthode peut être préconisée en association avec les traitements antihypertenseurs. Elle améliore aussi l'anxiété, car si le stress agit sur le rythme cardiaque, moduler soi-même son rythme cardiaque diminue le stress.

Ici, le biofeedback rend visible le bien-être procuré par les exercices respiratoires ou de relaxation. On pourrait dire que la relaxation, vous savez intellectuellement que cela fait du bien, mais si on vous le prouve, si on vous le démontre sur votre propre corps, vous serez nettement plus motivé pour travailler dans cet axe pour votre santé. Le biofeedback peut aussi se pratiquer en enregistrant la température de la peau (syndrome de Raynaud), les tensions musculaires (en cas de spasmes et de contractures musculaires, de crampe de l'écrivain, de grincement nocturne des dents, de travail sur les sphincters anal, vaginal ou urinaire), etc.André a par exemple réussi à améliorer son hypertension artérielle qui, malgré deux médicaments, restait trop élevée. Le biofeedback par cohérence cardiaque a réussi à lui rendre une tension acceptable tout en continuant le traitement prescrit par son médecin.Au total, il s'agit d'une sorte de travail de rééducation où vous êtes très actif de votre guérison (ou amélioration) et qui utilise les potentiels propres de votre corps sans médicaments. Bien entendu, le biofeedback ne remplace pas les traitements médicaux habituels, mais vient en complément.Un lien vers un site qui explique la cohérence cardiaque par une démonstration. www.anticancer.fr

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 24 Décembre 2007 : 01h00
A lire aussi
Quels sont les bienfaits de la natation ? Publié le 27/07/2009 - 00h00

C'est l'été ! Période idéale pour jouer les sirènes, se relaxer et se remuscler, les pieds dans l'eau. À la piscine ou à la plage... sachez profiter des multiples vertus de la natation. Côté Santé fait le point sur la question avec le Dr Stéphane Cascua, médecin du sport.

Apprenez à respirer avec le coeur ! Publié le 18/05/2004 - 00h00

Nous savons tous que nous respirons avec nos poumons… La cohérence cardiaque se propose de nous apprendre à respirer avec notre coeur afin de retrouver un meilleur état de santé général. Essayez cette méthode ! Elle est particulièrement bénéfique pour notre coeur.

Plus d'articles