Allergies de l’été : zoom sur l’ambroisie

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 05 Août 2011 : 10h27
Mis à jour le Jeudi 21 Août 2014 : 16h15
-A +A

L’ambroisie est une plante sauvage extrêmement allergisante, qui autrefois cantonnée à la région Rhône-Alpes, envahit petit à petit tout l’Hexagone. C’est plutôt une mauvaise nouvelle pour les allergiques à l’ambroisie. Et attention, l’ambroisie a 3 semaines d’avance cette année !

Création d’un Observatoire de l’ambroisie

L’ambroisie, jusqu'ici essentiellement présente en région Rhône-Alpes, s’étend progressivement à tout le territoire français.

Après avoir colonisé les régions limitrophes, on retrouve aujourd’hui de l’ambroisie en Aquitaine, Midi-Pyrénées, Poitou-Charentes et même dans les Pays de la Loire.

Cette plante très allergisante est à l’origine d’un problème sanitaire, d’où la création d’un Observatoire dirigé par l’Inra afin de lutter contre la prolifération de l’ambroisie. Celui-ci a pour rôle d’analyser les effets de l’ambroisie sur la santé et d’élaborer et de coordonner des actions de prévention et de lutte contre cette plante, au niveau national, européen et international.

À savoir également qu’en plus des conséquences sur la santé, l’ambroisie a aussi des répercussions sur l’environnement agricole : elle gêne le bon rendement des cultures.

D’où les multiples intérêts de la mise en place de campagnes de destruction de cette plante sauvage avant sa floraison.

Pour en savoir plus

Observatoire des Ambroisies : www.ambroisie.info

Ambroisie : personnes sensibles, à vos traitements !

L’ambroisie possède un pollen particulièrement allergisant.

Sa floraison débute classiquement fin juillet et se termine en octobre. Chaque année, on peut suivre l’évolution des pollens d’ambroisie sur le site du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) : www.pollens.fr.

Entre 6 et 12% de la population serait potentiellement allergique au pollen de l’ambroisie.

L'ambroisie provoque chez les personnes sensibles différentes pathologies respiratoires et cutanées : rhinites, trachéites, urticaires… De plus, dans la moitié des cas, l’allergie à l’ambroisie peut entraîner l’apparition d’un asthme ou aggraver un asthme préexistant.

Traitement de l'allergie à l'ambroisie

En matière d’allergie, la consigne est de prendre son traitement avant l’apparition des premiers symptômes. Autrement dit, le traitement est très efficace pour prévenir les manifestations allergiques. En revanche, une fois les symptômes installés, ils sont toujours plus difficiles à traiter.

En pratique, il est urgent pour les personnes sensibilisées à l’ambroisie de suivre leur traitement. Il est également recommandé de ne pas hésiter à consulter son médecin pour réduire les risques de conjonctivite, de rhinite et d’asthme, et ce, même en vacances !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 05 Août 2011 : 10h27
Mis à jour le Jeudi 21 Août 2014 : 16h15
Source : Communiqué de presse du Ministère de la santé, 26 juillet 2011.
A lire aussi
L'allergie au pollen Publié le 14/05/2001 - 00h00

On appelle pollinose ou allergie au pollen, une affection allergique provoquée par le pollen contenu dans les étamines et disséminés soit par le vent, soit par les insectes. Prédominante au printemps, l'allergie au pollen est la manifestation allergique la plus caractéristique. L'allergie au...

Allergie : alerte à l'ambroisie ! Publié le 11/09/2002 - 00h00

Alerte à l'ambroisie. Les grains de pollens d'ambroisie seront virulents en ce début de rentrée scolaire. Les sujets allergiques doivent suivre scrupuleusement les dispositions proposées par leur médecin.

Plus d'articles