Allergie aux pollens : alerte maximale

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 17 Juin 2014 : 17h14
Mis à jour le Mercredi 18 Juin 2014 : 08h09

Quasiment toute la France est en alerte rouge concernant le risque d’allergie aux pollens.

À cette période de l’année, les végétaux incriminés sont les graminées, dont la pousse a été favorisée par l’alternance pluie/soleil des derniers jours.

Conseils pour se prémunir des pollens.

Risque élevé d’allergie aux pollens de graminées sur toute la France

La France entière ou presque affiche un risque maximal (niveau 5/5). En cause, les graminées (herbes folles qui poussent sur les bas-côtés des routes), dont la dissémination des pollens a été favorisée par une météo conjuguant soleil et vent. Résultat, les personnes allergiques souffrent de rhinite allergique et de conjonctivite : nez qui coule, nez bouché, éternuements à répétition, yeux qui piquent, etc.

Selon le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), « tous les autres pollens seront placés en second plan, plantain, urticacées, oseille, chêne, olivier seront présents mais avec un risque allergique dépassant rarement le niveau faible. Les tilleuls seront toujours à surveiller, ces arbres en fleurs disséminant des pollens à proximité, seront la source de gênes pour les allergiques. »

PUB

Comment se prémunir de la réaction allergique ?

La désensibilisation est la seule façon de guérir l’allergie.

Pour en bénéficier, il faut consulter un allergologue.

Mais le traitement étant de longue haleine, vous devez dès maintenant vous protéger des pollens en respectant les quelques précautions suivantes :

  • Renseignez-vous sur les conditions météorologiques avant une promenade à la campagne : la quantité de pollens dans l’air augmente les jours de vent et en particulier avant les orages.
  • En voiture, gardez les fenêtres fermées.
  • En cas de promenade, rincez vos cheveux longs avant de vous coucher.
  • Ne dormez pas la fenêtre ouverte si votre lit est situé près de la fenêtre.
  • Fermez les fenêtres lorsque quelqu’un tond le gazon.

L’autre grande recommandation est de ne pas attendre pour prendre son traitement. Qu’il soit prescrit par le médecin ou conseillé par le pharmacien, plus celui-ci est pris tôt, avant que les symptômes ne soient sévères, plus il sera efficace.

Mots-clés : Allergie, Pollen, Graminee
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 17 Juin 2014 : 17h14
Mis à jour le Mercredi 18 Juin 2014 : 08h09
Source : Bulletin allergo-pollinique du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), n°24 du 13 juin 2014, http://www.pollens.fr/les-bulletins/bulletin-allergo-pollinique.php. Asthme & Allergies, http://asthme-allergies.org
A lire aussi
Allergie : arrivée massive des pollensPublié le 23/04/2013 - 10h19

La montée des températures a fait exploser la teneur de l’air en pollens. Le dernier bulletin du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) avertit d’un risque allergique élevé sur toute la France, particulièrement en ce qui concerne les pollens de bouleau, mais de nombreux...

L'allergie au pollenPublié le 14/05/2001 - 00h00

On appelle pollinose ou allergie au pollen, une affection allergique provoquée par le pollen contenu dans les étamines et disséminés soit par le vent, soit par les insectes. Prédominante au printemps, l'allergie au pollen est la manifestation allergique la plus caractéristique. L'allergie au...

Plus d'articles